20 au 22 aout CUBA

Spread the love

DSC00401 (640x480)Mercredi 20 Août Camagüey!

7H avant de petit déjeuner, je fais un saut vite fait à la gare routière pour acheter nos billets déjà reservés! C’est bon! 8H et des poussières de retard classique nous partons pour Camagüey! Double objectif, découvrir cette ville coloniale construite antérieurement à Trinidad, visiter des musées et nous assurer une coupure avant d’atteindre Santiago de Cuba! En approche de la ville, on voit le thermomètre indiquant l’extérieur du bus Viazul qui ne cesse de grimper! Là emitouflées dans nos paréos pour nous protéger du froid glacial du bus, on a du mal à imaginer les 38°C! Nous franchissions la “banlieue” de Camaguay que déjà l’orage explosait! Une fois sur place l’accalmie a ensuite peu à peu fait place à un superbe ciel bleu! Une chance car la pluie ici, elle mouille mais ne rafraîchit pas! La première étape après celle du logement fut le déjeuner! Ensuite, nous avons été un peu déçues de notre escale sur Camaguey, les musées annoncés comme intéressant à visiter sont fermés pour cause de rénovation! Et les églises nous présentent toutes des portes closes! (Il y en a au moins sept!)On verra demain matin! Cependant une petite marche dans la ville fut agréable (comme d’habitude, on reste scotchées devant les vitrines des magasins et la pauvreté de leur achalandage!) et nous avons fini notre découverte du jour à bord d’un “taxi vélo” (c’est pas comme ça que je peux réussir à refermer les scratchs de mon pantacourt! Le cycliste, lui, il transpirait!) piloté par un jeune de 23 ans fort sympathique! (le deuxième cubain rencontré en deux jours qui a du arrêter ses études pour cause de paternité accidentelle! DSC00411 (640x480)Vraisemblablement, l’avortement est considéré pour eux comme un homicide et les filles, comme les gars n’ont pas l’air vigilants sur la contraception! Balot! Retour dans notre casa particular pour une partie de cartes en mode terrasse ventilée avec le mojito maison qui va bien et en attendant les crevettes sauce “cubaine”! Hummm! Demain nous reprenons le bus avec arrêt sur Santiago à l’heure du dîner! A Plus

DSC00425 (640x480)Point réponse sur animaux pour Jacqueline : Les trucs à griffes, ce sont soit les iguanes ou des bernards l’hermites géants! L’iguane assez grand qui est en photo semblait à l’aise avec nous et paraissait apprécier les gratouilles sur la tête ! Ce qui lui faisait fermer les yeux?!? Les bernards l’hermites géants ne nous calculaient pas mais perso je ne leur trouve rien de sympathique! Le serpent, il venait de s’échapper d’un seau dans lequel d’ailleurs le monsieur la remis! A quoi  allait-il servir ? Aucune idée, le “propriétaire”, nous a dit qu’il n’était pas venimeux (non, il étouffe ses proies!) et m’a dit que ce n’était pas pour manger! Alors ?!? Des nouvelles de la biche, on l’a revue donc elle n’est pas encore sacrifiée! Mais les voisins de son propriétaire nous ont confirmé que celui-ci est “Sandero”, c’est bien une religion afrocubaine où des offrandes sont cmomises pour différents saints! Pas plus d’infos! Sinon les plus petits lézards avec la queue en “tire bouchon” semblent vivrent en ville et faire le bonheur des chats! Ici les chiens sont toujours en “équipage” et régulièrement nous sommes suivies pour quelques heures par un ou une “toutou” qui nous prend en amitié! Mais pas d’inquiétude, Pépette Filo et Chaussette peuvent nous attendre sereinement, elles n’ont pas été remplacées!

 

Point tour de monde : Difficile d’envisager que ce mode de vie prend fin ! Quelques questions basiques se posent, style, vat-on encore savoir faire à manger?, passer un balai ? faire des courses ? En revanche se dire qe la prochaine destination du voyage s’avère être la Bretagne réchauffe les coeurs! A très vite donc! Bizh!

Jeudi 21 Aout – Camagüey – Santiago de Cuba

DSC00472 (640x480)Matinée à flirté de nouveau avec les réalités cubaines (les magasins vides, la queue devant les épiceries, les fumées noires qui s’échappent des camions et des jolies épaves américines et au milieu de tout ça la joie de vivre qui brille dans les sourires!). Une visite de la maison natale de Ignacio Agramonte, héros indépendantiste local, un bref passage dans l’églises de la place des travailleurs pendant l’office! Seul moment où elle est ouverte! Deux fois nous pénétrons dans la pièce qui fait office de cyber pour constater que la ligne téléphonique n’est toujours pas rétablie! DSC00527 (640x480) DSC00515 (480x640)IL est l”heure de déjeuner avant de prendre le taxi (que nous allons partager avec le couple d’Italiens de notre casa particular) pour la station de bu! Hop c’est parti!  Mon espèce d’angine rhume ne va pas s’arranger dans le congélateur Viazul! Tous les passagers grelottent mais rien y fait! le chauffeur est buté ou le bus chinois ne possède qu’un mode froid?!? Ce voyage au pole nord doit durer 7 à 8H avant d’atteindre Santiago De Cuba! DSC00473 (640x480)Nous sommes en arrêt à Holgin quand ce voyage va marquer notre première panne de bus! En presqu’un an il en fallait bien une! Du coup va commencer une série de je monte dans le bus et je redescends car finalement cela ne fonctionne pas pendant trois bonnes heures! Espace temps rigolo où petit à petit français et italiens vont tous sympathiser et déplorer à chaque fois que l’on redémarre car cela coupait indéniablement les conversations et plaisanteries en mode colonie de vacances! Finalement nous atteindrons Santiago après minuit! Un chauffeur nous attendait avec une petite pancarte pour nous conduire à la casa recommandé par Julio de trinidad! Parfait! Bizh à tous

Vendredi 22 Santiago de Cuba

DSC00572 (480x640)Réveil et direction la terrasse de la maison pour repérer notre hébergement par rapport au centre ville! Super nous ne sommes qu’à 5minutes de la place principale! Petit déjeuner et repérage de l’adresse de “Martine et Denis” (couple français vivant à Rio avec qui nous avons sympathiser à Trinidad et croiser dans le bus de Camaguay, nous arrivions, ils partaient), leur casa est à 25mètres! Top! Du coup nous parvenons facilement à nous voir et à décider de louer une voiture ensemble pour les cinqs prochains jours! Avec Martine le matin, nous visitons une bonne partie de Santiago et en conservons un morceau à découvrir lors de notre retour! Denis & M étant hors de la ville l’après-midi, nous gérons la réservation de la voiture! Nous allons rouler en Peugeot! (Alors modèle vendu par les chinois ou embargo non respecté par la France?!) DSC00605 (480x640)Pour obtenir cette dernière voiture disponible (l’autre loueur, lui en possède aucune!) nous sommes obligées de la prendre dès maintenant! Soit et du coup direction la plage de Cazenal, considérée comme une des plus belle de l’île! En chemin nous passons devant le parc de dinosaures! Une photo de loin sera suffisante! La végétation dès que l’on quitte la ville est simplement superbe! A l’heure de l’apéro lorsque nous retrouverons nos futurs compagnons de route, nous découvrirons qu’ils n’ont pas vécu la même plage que nous! Partis bien avant avec un taxi, ils sont allés de l’autre côté de la côte où, à défaut de végétation, la zone industrielle modèle soixante dix s’étalait! Quand à leur plage, le passage d’un camion éboueur aurait été le bienvenu! Un peu partout, des pancartes avec une phrase du style (la plage est à tous, protégeons là!) sont disposées mais vraissemblablement ce message n’est pas encore intégré dans les mentalités et en même temps difficile de trouver une poubelle ici! DSC00637 (640x480)Une chance que des gars récupèrent les canettes qui jonchent le sol! Mais tout va bien, nous allons poursuivre en mode touristes ce voyage vers Baracoa! Soirée en mode cubaine, musique, ron et crevettes en sauce! (Ben oui, je n’aime pas la langouste!) Bizh à tous

DSC00645 (640x480) DSC00639 (640x480)