3 avril dernier jour Valparaiso!

Spread the love

DSC01853 (640x480)De plus en plus fort ! Nous décollons de l’hébergement à l’heure de déjeuner ! Pas juste une histoire de grasse matinée mais de petit déjeuner à rallonge en recherche de la suite de notre programme ! Il faut que je précise qu’hier nous avons acheté un ticket de bus pour Temuco avec l’intention de gagner un village à une centaine de kilomètres et de dormir dans une famille de Mapuches. or il se trouve que cette famille ne peut pas nous recevoir car exceptionnellement elle se rend en Argentine ! Voilà ces quelques jours à partager avec des Indiens Mapuches était le seul intérêt de l’endroit ! Du coup nous nous rendons à Villarrica avec l’intention de randonner ! (point ticket de bus, pendant que j’y pense ! Au moment d’acheter le billet dans la même compagnie qu’avant-hier, on nous a expliqué qu’il n’y avait pas de réduction senior ! Ah la bonne nouvelle ! la remise d’il y a deux jours était sur ma bonne tête pas sur l’âge !) Pour notre dernier jour de crapahute c’est Martine qui a décidé du programme (moi, hier, j’ai vu mes phoques !) Et c’est comme ça que l’on se retrouve à visiter des cimetières ! Ok c’est vrai les tombes sont impressionnantes et leur taille aussi imposantes que décrite dans le guide ! Mais bon ! (N.C. : Certes, ce n’était pas celui du Père Lachaise ou de Montmartre mais la vue sur la baie de Valparaiso y était magnifique !!!)

Parties à l’aventure des paséos décrits dans le guide (office de tourisme sans intérêt en termes de conseil ou en plan digne de ce nom mais avec un personnel charmant !) nous avons beaucoup tourné dans les différentes ruelles et atteint des sommets d’escaliers qui aboutissaient sur des portes fermées ! (on comprend comme les escaliers ouverts servent de point de rencontre des fumeurs et vendeur d’herbe, les riverains bloquent des accès ! Pour info en ce moment c’est la pleine récolte, mais bon je ne consomme toujours pas (et comme il parait que cela donne faim, il vaut mieux que j’évite !)). De retour à notre hostal des bisous à nos hôtes et direction le funiculaire ! (la convivialité et le sentiment de sincérité dans toutes ses relations sont étonnantes) Pas question de descendre l’escalier de la mort que nous venons de monter à pied, avec les sacs ! Martine reste coincée dans le tourniquet avec ses paquetages ! Drôle ! Le surveillant parvient à démêler l’ensemble ! Une fois en bas direction l’arrêt de bus et hop sans se tromper nous partons vers le terminal. Dépose des sacs en consigne, un petit restau avec un pisco sour, achat de quelques barres chocolatées pour Isabelle et hop le bus de nuit ! Comme d’habitude, nous emballons nos sacs à dos dans les sur sacs et installons le cadenas. Je demande un truc se trouvant dans le sac de Martine, il est encore temps de rouvrir et, et et non ! Son cadenas est bloqué ! Voilà nous sommes à présent dans le bus qui ne possède pas la pince coupante ! Du coup demain au village, notre première mission sera de trouver une pince pour libérer son sac à dos ! 9H30 c’est déjà la nuit noire, du coup pas de vue sur les différents paysages que nous traverserons ! Arrivée prévue vers 8h30 ! 10 minutes que nous sommes dans le bus et j’ai déjà perdu la réserve d’eau ! Bouchon mal fermé ! Résultat, chaussettes trempées et inondation sous nos sièges ! Programme, écoute d’histoire audio d’un polar et dodo !

Bizh à tous (arrivées à Villarrica et au final plus version nuit blanche a autobuses qué buena noche !) (N.C. et bien moi, j’ai fait un gros dodo !!!)

6 réflexions sur « 3 avril dernier jour Valparaiso! »

  1. Ouf ! des nouvelles… J’ai vu qu’il y avait eu d’autres séismes au Chili alors je m’inquiétais…
    C’est pas vrai Isabelle tu renverses l’eau, ce bien si précieux…
    Donc si vous n’êtes plus “senior” vous rajeunissez ?
    A ce propos “Joyeux Anniversaire Martine” ! (je ne sais pas si tu seras connectée demain !) Je boirai un coup à ta santé samedi…et à celle d’Isa aussi bien sur !
    En attendant je vous embrasse très fort toutes les deux

  2. qu’est-ce que c’est coloré ! j’aime bien !

    et c’est chouette d’insérer une carte dans l’article, on situe les km ! (parce que sinon, vue d’ici sans carte, moi j’imagine des fois que vous faites 100 km quand vous en faites 1000, et j’imagine le contraire aussi…)

  3. Hej !
    Suis d’accord avec Murielle : insertion de la carte c’est TOP ! Vu d’ici (c’est à dire du Poitou-Charentes…. ) on n’arrive pas toujours bien à imaginer où vous êtes !!!
    BoN ANNIVERSAIRE MARTINE !!! On compte sur toi Isa pour lui souhaiter dignement de la part de tous !!
    Bisesssssssssssssss

Les commentaires sont fermés.