4 mars de Hawke’s bay Cap Kidnappers

Spread the love

DSC09171 (640x480)Le 4 mars, réveil avec le soleil ! Matinée tranquille à profiter de l’environnement ! 11H30, départ pour une randonnée de 2 heures environ avant de passer à table ! Et finalement, cette ballade le long des falaises va durer 4H30 à un rythme soutenu car envie d’aller au bout pour revoir une colonie de Fous Austraux et pas de Bassant (erreur dans le descriptif précédent) ! Cette randonnée “Cap Kidnappers” (22km AR, elle doit son nom au Capitaine Cook qui a baptisé l’endroit suite à une tentative d’enlèvement de son interprète polynésien par les Maoris) devait s’effectuer 3H après la marée haute ! Bon on était un peu en avance et du coup ça mouille ! On a pris beaucoup de plaisir à observer les jeunes Fous en entraînement de vol ! Nous étions quasi seules sur cette rando lorsque d’un seul coup une horde de touristes nous fit face lors de notre descente de la falaise ! Impressionnant ils avaient l’air plus frais que nous ! Pourtant c’est sportif ! Ah oui, voilà la raison, une fois sur la plage nous découvrons l’aventure beach ! Des remorques attelées à un tracteur sur lesquelles les gens étaient entassés sur des bancs de bois matelassés ! Ça c’est l’aventure ! De retour sur notre campement (vue l’heure !) nous avons décidé de rester sur site une nuit de plus ! Invitées par nos voisins (en bus aménagé tout en bois (magnifique !)) à dîner nous n’y passerons que la fin de soirée (Le vide frigo étant déjà prévu pour nous !). Ambiance cosy et musicale fort sympathique pour notre dernière soirée de camping !

2 réflexions sur « 4 mars de Hawke’s bay Cap Kidnappers »

  1. je bave devant les paysages… que c est beau.Qu avez vous prefere entre la tasmanie et la nouvelle zelande ? en terme de paysages, de population, de facilite a voyager en routardes ? gros bisous les sportives 😉 vous devez avoir des mollets en beton

    1. Perso (Martine) j’ai préféré la Tasmanie: moins de touristes, plus de randos, camping facile… Mais il faut voir les volcans de Nouvelle Zélande…

Les commentaires sont fermés.