Aguas Calientes par Hidroelectrica !

Spread the love

une cascade jaillit d'un trou dans la roche

Ollantaytambo nous apparaît plein de charme au réveil! Livrés à quelques rares touristes qui comme nous ont décidé d’y dormir, les habitants peuvent évoluer à leur rythme tandis que le site archéologique absorbe les premiers rayons de soleil en attendant l’invasion touristique (photos du site publiées sur journée du 30). 9h00 nous faisons face à un jus d’orange frais assises en terrasse de la place principale (qui comme d’habitue au Pérou s’appelle de las armas!) en compagnie de la famille hollandaise avec qui nous avons sympathisé. 9h30, Gustavo nous prévient par téléphone que notre minibus aura du retard… ! 10h30 nous rejoignons toujours sur la place un groupe de gens qui semble attendre comme nous un minbus pour hidrolelectrica (point de départ de la marche à pied pour Aguas Calientes (ou ville du Macchu Picchu)). Hé oui 95% des personnes qui ont choisi cette voie sont francophones! Blablabla… les autres partent et pas nous! Ah une dame s’approche : Isabel ? Si! Très bien c’est la femme de notre chauffeur qui vient nous prévenir que celui-ci est en approche (retard du à a présence d’un malade dans la voiture!) Gustavo nous appelle pour nous dire la même chose! Décidement notre agence de Cusco nous bobote! Hé oui le voilà et les deux places de l’avant nous ont été reservées! Super! D’autant que je pensais qu’une petite heure nous séparait de hidroelectrica! Erreur se sont trois heures trente de virages et de montagnes russes version nous voilà à 4400 mètres puis à 3100, 3700,… pour finir à 1900 sur Aguas Calientes! La vallée sacrée telle qu’elle nous apparait depuis la voiture est magnifique, les paysages liès à l’altitude nous offrent une alternance de neige, de zones arrides puis désertique pour finir en version tropicale! En mode je veux combler mon retard notre chauffeur a pris des risques considérables sur des portions de pistes surplombant la vallée ou seul (et encore on se demande comment!) un véhicule peut circuler!) Moi cela m’a fait rire car depuis la Bolivie on croit en la chance du chauffeur et à la notre! En revanche les jeunes français à l’arrière étaient pétrifiés de peur! Et c’est peu de le dire! Après cette exploit de conduite le chauffeur a enfin posé la question qui lui serrait l’estomac depuis plus de deux heures : Combien êtes-vous à prendre le train à Hidroelectrica ? Personne ! Bon à présent que la route s’élargit, le rythme de la voiture va changer! Nous y voilà! Passage de contrôle des passeports (ça ne rigole pas!) puis arrêt à proximité de la “station” enfin de la zone d’arrêt du train (pour ceux qui veulent payer moins cher qu’au départ de Cusco, en même temps, vue la route, cela se mérite!). Hop c’est parti, il est déjà plus de 15H et environ deux à trois heures de marche nous attendent! Nous prenons la direction de la voe ferrée et rapidement on se retrouve au niveau d’un groupe de suisses en majorité de futurs médecins venus réaliser leur stage de fin d’année dans un pays d’Amérique Latine et à présent réunis pour découvrir! Très sympa, on va marcher jusqu’à Aguas Calientes tous ensemble! Avec un d’entre eux qui a effectué son stage à Cuba, occupés à blablater, on se retrouve sur le pont! Très vite la distance entre les traverses s’est élargie laissant apparaitre le vide! Bouh pas du tout à l’aise, je réalise que de toute façon plus la peine de reculer! Et tous les deux c’est bien plus tard quand un train va nous siffler que l’on réalise que sur le pont nous étions carrément en danger! Bon ça c’est fait! L’information la plus terrible pour moi a été d’apprendre que même si Cuba s’ouvre à présent sur l’internet, le prix de la minute est exorbitant et la connexion trop lente pour imaginer envoyer des photos! Cela signifie la fin du blog!…! Arrivés sur Aguas Calientes, cette ville où seuls semblent exister des restaurants et des hôtels à tout de même un côté attachant et hors du temps réel avec sa ligne de chemin de fer qui passe au milieu d’une rue bordée comme les autres d’hôtels et de restaurants! Un peu un arrêt station de chez Mickey! Bon à présent il faut trouver la rue de notre hotel! oui, là voilà! Super c’est une qui grimpe ! Et évidemment notre formule pas trop chère est tout en haut! Dépose des affaires, douche rapide et hop on redescend pour acheter les billets d’autobus (Premier départ 5h30 pour le Macchu Picchu)! En chemin on rencontre Solène (de Rennes) et Thomas (de Cholet) vus à Colca puis au couvent d’Aréquipa! Super, ils arrivent de l’Inca Trail visiblement extra cette randonnée de quatre jours dans la vallée sacrée! Petit restau et au lit, demain réveil à 4h30 pour prendre comme tous le monde ici le chemin du Macchu Picchu!!!
Bzh à tous
Point santé : Martine est enfin réparée!

Une réflexion sur « Aguas Calientes par Hidroelectrica ! »

Les commentaires sont fermés.