Cabanaconde – Aréquipa

Spread the love

DSC07697 (640x480)Vendredi
Six heures, petit déjeuner! Nous sommes fières de notre organisation, dans une demie heure nous prenons le bus pour aller observer l’ascension des condors dans le canyon puis vers neuf heure notre bus nous prendra pour Aréquipa! Il était entendu que nous laissions les gros sacs à la compagnie de bus avant de se rendre aux Condors! Bonjour… Pas de bus ? Hein !?! Et non, notre bus est annulé! Super du coup nous nous rabattons sur une autre compagnie avec un départ imminent mais adieu condors et places reservées du bon côté du bus! Déjà une chance il nous reste deux places assises! Malgré que nous ne soyons pas du “bon côté” pour les paysages, cela demeure tout de même magique d’observer ces scènes pastorales! Entre cultures en terrasses, brebis, ânes, et femmes chapeautées travaillant dans les champs, on profite de la radio d’un des passagers et de la vision colorée des chapeaux (modèle Cabanaconde et Chivay) qui ornent le couloir où il est désormais impossible d’intégrer une personne de plus! Je laisserai bien ma place à une des vielles femmes mais laquelle choisir! Et comme les plus proches de mon siège sont des hommes vaillants et bien je ne bouge pas! Chivay arrive, le couloir se vide! Plus de problème de conscience pour poursuivre le voyage! Le défilé de montagnes fait place à une zone desertique où différentes espèces de cactus émergent sur l’horizon, puis des cultures surgissent! Chouette, on arrive? Eh non! pas encore, à présent les faubourgs d’Aréquipa présentent leur collection de cabanons faisant office d’habitation pour mineurs et travailleurs en tout genre! Vient le tour des décharges puis après 5h30 de trajet et non pas trois heures comme attendu, nous franchissons les portes de la ville. Commence alors le tour des auberges pour la nuit! Complet, trop cher … Une heure plus tard on se résigne à payer! Hé oui c’est le weekend et dans trois jours a lieu la fête nationale! déjà les rues arborent fièrement le drapeau Péruvien! Nous logeons en face de l’alliance française et notre salle de bain fait face au drapeau Français! Déjà que Easy Jet vient de nous envoyer un mail pour nous signaler que notre vol Londres-nantes était dans six semaines, il semblerait que tout concorde pour nous faire réaliser que nous entrons dans la phase finale de ce périple! Après un déjeuner dans un petit restaurant local où pour une petite poignée de soles (monnaie péruvienne) vous devez engloutir une soupe toujours riche en goût et en quantité puis un plat principal style le routier c’est sympa! Pour digérer tout ça, direction le monastère de Santa Catalina! magnifique! Deux heures de déambulation au milieu de cette richesse architecturale passe très vite et on ne se lasse pas de ces histoires de couvent qui permettent d’apprécier d’autant plus d’être née bien plus tard! Au milieu des différentes cellules (version luxe pour ce genre d’établissement destiné aux jeunes filles de très bonne famille) on rencontre les deux jeunes dont la jeune femme médecin rennaise qui est intervenue en plein milieu d’une côte du canyon de Colca pour diagnostiquer Martine! Sympa! Pas de bol on s’est perdu de vue au moment de la sortie sans échanger nos coordonnées! Peut être un nouveau croisement au Macchu Picchu?!? Soirée tranquille à profiter du charme des bars et restaurants d’Aréquipa qui tiennent leur pas de porte à l’intérieur de pièces voutées où traces de peintures, miroirs et lustres géants en “pampille” sont dignes de grandes demeures coloniales. De retour à l’hôtel, une poursuite de passage de photos avec un internet toujours très lent!
Bon week-end à tous
Bizh
Au programme du jour (le 26) visite du marché d’Aréquipa, églises… puis bus de nuit pour Cusco! Donc à bientôt en direct de cette nouvelle destination!

3 réflexions sur « Cabanaconde – Aréquipa »

  1. J’adore les couleurs sur les photos ! C’est magnifique…
    6 semaines ! C’est comme pour mon anniversaire Isabelle, je n’ai pas envie d’y penser et…il y a toujours quelqu’un pour me le rappeler !!! En attendant profitez bien toutes les deux ! Tu es guérie Martine ?
    Bisous

  2. magnifique comme d’hab. essayez de gérer un nantes nice. profitez à fond de vos dernières semaines. gros gros bisous à vous deux

Les commentaires sont fermés.