Archives de catégorie : Pérou

Carnet de route Pérou

Lima – Bye america latina!

Ce matin,nous réalisons que Cuba c’est demain! Bonheur que de partir vers une nouvelle contrée! Les quelques mois passés à découvrir cette petite partie d’amérique Latine ont été riches en paysages somptueux, cultures et rencontres! Les sentiments se mèlent entre nostalgie de quitter ce continent, excitation de pouvoir vivre ce nouveau rêve cubain et prise de conscience que ce tour du monde nous conduit à notre dernière destination! Difficile pour moi à présent d’envisager ce voyage sans ces petits mots quotidiens qui me reliet à vous! Du coup si il y a une possibilité d’internet sur l’ile accessible à notre budget, je la trouverai! Pour le moment nous partons vers l’ambassade de Cuba! Equipées des passeports, documents justifiant de nos assurances et de billet d’avion, euros nécessaire pour la carte de tourisme (rapporter par Chantal) et soles si besoin! Hop taxi et direction un quartier non loin du Pacifique! Nous y voilà! Une dame charmante nous accueille et nous annonce que l’on paye en dollars! Bon direction la banque et retour à l’ambassade! Le document en poche nous reprenons un taxi pour nous rendre au petit port de pêche de Lima. Le temps reste couvert mais cela ne nous prive pas de la vue et de l’odeur des centaines de pelicans regroupés devant les nettoyeurs de poissons! Et qu’est-ce que l’on fait dans un port de pêche ? On mange du poisson ! C’est reparti pour un ceviche de langoustines accompagné de quelques calamars frits! Impecc! De retour à notre hôtel nous commençons la réorganisation du sac! Encore quelques bonnets et gants à donner! Version sac allégé! Quoique tout cela est remplacer par des gourdes (apparemment l’eau est chère à Cuba et nous allons fonctionner avec les pastilles!) et masques et tuba si nous en trouvons ! Pas gagné! (je profite de l’internet qui semble aléatoire pour déjà poster ce message!je vous embrasse tous bien fort en espèrant pouvoir vous envoyer des nouvelles de Cuba! Portez-vous tous bien et de toute façon au 5 septembre !

Rendez-vous à la gare de Quimperlé à 20H! Ensuite nous irons dîner au Grand Bleu (Kérou beach)! Si vous souhaitez partager ce moment avec nous, téléphonez pour prévenir Anne Françoise ou Puce au 0298715252 (si ma mémoire est bonne!)

Voilà peut être la fin du blog avec les prises usb de l’ordi qui ne veulent plus accepter l’adaptateur (enfin les adaptateurs) pour la carte photo! Je me bat avec depuis plus de deux mois et visiblement ils ont gagné!

En revanche, photos manquantes du Macchu Picchu en ligne!

Ci-joint la carte cuba du tour de terre d’aventure, nous pensons faire le même trajet! Avec retour en bus!

carte cuba

2, 3 et 4 août ! Aguas Calientes – Cusco – Lima !

DSC09031 (480x640)2 août, l’internet d’Aguas Calientes semble efficace! Top, c’est l’opportunité de se mettre à jour! Enfin presque, les photos demandant plus de temps! Une halte pour s’offrir une croix andine et direction la voie de chemin de fer pour rejoindre hidroelectrica! Des derniers regards sur la cité du Macchu Picchu qui nous apparaît sous un angle complètement différent et que l’on a du mal à reconnaître! Moins fières aujourd’hui, que nous sommes seules, pour passer sous les tunnels! Et évidemment passage du pont sur la passerelle ! Quoique celle-ci ne semble pas de toute première jeunesse et que l’absence de nombreux boulons sur les plaques n’est pas sans soulever une certaine appréhension! Avant d’atteindre “la gare” d’hidroelectrica, nous profitons d’un des deux restaurant installé dans la végétation en bord des rails! Un menu truite accompagné d’une petite bière est tout à fait bienvenue avant de grimper dans le “fourgon” pour 5 ou 6h ! Nous sommes toujours à table que nos amis vendéens passe par là et du coup nous content leurs dernières aventures! Excellent, j’aurai bien changé d’équipe moi pour partager leur quota de bétises! Au point de rendez-vous de l’express fourgon, nous allons patienter une bonne heure et demie avant de voir surgir notre fangio! Il va rouler de manière beaucoup plus raisonnable qu’à l’aller! (En même temps pour ce chauffeur et les autres d’ailleurs c’est 11H de conduite sans pause et dans des conditions de route parfois extrème!). Cusco en vue! Il est plus de 21H, grand temps d’aller dîner avant d’envisager de gagner l’hôtel!

3 août, debout! Recherche d’une tenue considérée comme “propre” et en avant pour le temple du soleil (loupé à l’aller en raison de la fête nationale) qui se cache dans le monastère de la “Canced” ! Nonnnn! Fermé en raison de la messe! Ouverture cet après midi! Super c’est cuit pour nous! Bon, du coup, un peu de flânerie devant les défilés militaires, policiers, …, et associations sportives de Cusco au son des fanfares! Ballade dans cette superbe ville, achat d’un chargeur de batterie pour combler la dernière boulette de Martine! (cassé l’accès au chargeur du téléphone qui lui sert d’appareil photo et de tablette internet) déjeuner et direction le terminal de Cruz Del Sur! Départ 14h ! Arrivée sur Lima demain vers 11H!
Hop en bus! Le wifi ne fonctionne pas mais on réussit à surfer sur l’internet installé sur les écrans individuels dont nous disposons. (Films, jeux, musiques, livres… comme en avion!) Le dîner est servi et commence les installations des uns et des autres pour la nuit! Fauteuil large en cuir et inclinable, couverture et oreiller, tout semble parfait! Hé bien non ! Une petite pause pour changer la roue qui vient d’exploser! On repart et à présent c’est une des toilettes qui diffuse le parfum de son système chimique dans tout le bus! Internet tombe en panne! Super on en vient à regretter les bus chaotiques de Bolivie mais bien vivant en histoires internes! C’est parti pour une nuit en pointillé, la couverture sur le nez!

4 août – Au réveil, un paysage désertique toujours constitué de montagnes va petit à petit faire place à un désert sableux sans relief où soudain la mer légèrement bleutée va se détacher du ciel banc. Des dizaines de kilomètres plus loin quelques rares palmiers vont nous donner le ton du climat tandis que les couleurs pourtant chaudes des maisons de pécheurs ne vont pas réussir à réchauffer cette ambiance où à présent le ciel engloutit la mer dans sa grisaille. Autant dire que ce décor ne soulève pas de regrets de ne pas avoir le temps de faire escale sur la côte chilienne! A présent des collinettes réapparaissent donnant un air de paysage d’afrique du nord puis disparaissent dans cet atmosphère toujours austère! On passe notre temps à nous faire doubler, cela doit avoir un lien avec l’état de notre roue de secours! Ca m’épate tout ce sable qui se déverse sur la mer! Plus une trace de végétation! Je ne m’imaginais pas ce relief ici! Le même paysage en mode couleur doit avoir un certain charme!?! 11H30, des habitations de plus en plus nombreuses bordent la route et font office de décoration dans les géantes dunes de sable marron gris! Est-ce la banlieue de Lima ? Hé non, encore une heure avant d’apercevoir la ville qui s’étend sur 100km! Nous y voilà, il fait un peu frisquet mais pas au point de nous faire regretter les blousons que nous avons offerts au couvent de Santa … à Cusco! Hé oui, nous nous rapprochons du soleil brûlant! taxiiii! Zou en avant pour le Espana Hostal! Le guide annonçait une batisse coloniale remplie de recoins, de tableaux et de lustres aux multiples pampilles! Nous imaginions un hotel quelque peu délabré eh bien non! C’est juste superbe! Notre chambre (à trois lits) avec sa salle de bain et son balcon en bois surplombant la rue doit approcher les 30m2 ! Ca change des placards! Bon début à Lima! On pose nos sacs et vite direction la laverie (pas du luxe!) avant de stopper dans un petit restaurant de quartier où, comme d’habitude, il vaut mieux avoir faim avant d’attaquer le menu! Une bonne marche à pied au hasard des rues coloniales qui bordent la place Mayor, des achats de crèmes, shampoing, dentifrice, lessive et tue moustiques avant d’affronter les magasins d’état de Cuba où semble t-il ce genre de produit se fait rare! Et comme nous ne fréquenterons pas les hotels de l’île, il vaut mieux prévoir! Voilà, c’est fait! Retour dans notre “suite”, j’en profite pour entreprendre une couleur maison! Stop la castania, j’ai choisi chocolat glacé! Et surtout pour me battre avec le VPN de l’ordinateur qui ne fonctionne plus depuis deux jours! (le truc qui permet d’ouvrir le site qui ne fonctionne pas au Pérou! quoique hier dans le bus avant la panne il s’est ouvert! A n’y rien comprendre!) Oui j’ai réussi après avoir …….. “passé deux heures”….! C’est bon! Direction un top restaurant (repéré par Martine dans le routard!) spécialisé en ceviche (poisson cru) de langoustines! Hummmm la réputation de ce restau est confirmée! Excellent et bien servi! Pour finir une “quinoa au lait!” Top, top! Bizh à tous et bonne journée ! (photos Lima et hôtel demain!)

Point bus : J’avais oublié de vous raconter que lorsque nous avons pris le bus pour Cusco depuis Aréquipa avec une compagnie bas prix, on nous a demandé de poser une empreinte digitale sur le plan du bus à notre place avant de monter! Prudent le ministère des transports! Il anticipe les éventuels accidents! Ici en version luxe, nous avons été filmées sur notre siège!

Macchu Picchu !

DSC08664 (640x480)Bip-bip-bop! 4h30, le son du réveil nous met le sourire aux lèvres! Dans quelques heures le Macchu Picchu va nous ouvrir les portes de sa ville! Va t’il être à la hauteur de nos attentes !?! Vérification des petits sacs, en-cas, eau, passeport, tickets de bus et évidemment d’entrée au site et au fameux Wanaypicchu (montagne en forme de pic présente sur toutes les photos du site en arrière plan). Nous devons nous présenter pour gravir les marches du Wanay entre 7h et 8h! Petit déjeuner rapide à 5h et direction la station de bus! WWhoua! Déjà l’équivalent d’au moins quinze bus de queue! Il est 5h20 et le premier bus part à 5h30! Martine pose (innocemment!!!)une question à un monsieur qui lui semble sympathique! bingo! C’est un Chilien mais qui a vécu en France pendant plus de vingt ans! Du coup il est ravi de parler en français et on commence à papoter avec lui! les voisins de derrière pensent que nous sommes ensemble et hop en mode bien française de resquilleurs de queue nous voilà prêtes à grimper dans le 6ème bus! Arrivées au poste de contrôle de l’entrée au site (une demie heure de bus plus tard) la queue est déjà bien engagée. Les français qui sont montés à pied (presqu’une heure de grimpette d’escalier!) sont en nage et finalement n’ont rien gagné en temps par rapport à nous! Enfin, on passe le contrôle, quelques pas et apparait le site! Ok, c’est comme les photos mais quand même! Impressionnant cette cité Inca et surtout la force que lui octroit ce décor de montagnes imposantes et majestueuses! Vite direction le Wanaypicchu, l’itinéraire pour cette montagne n’est pas encore emprunté et du coup, nous sillonnons les ruines seules dans ce décor qui semble irréel! ça a quelque chose de magique! Seuls, les alpagas qui n’ont pas encore fui le site partagent le chemin avec nous! Nous arrivons face à l’entrée du Wanay! Quinze minutes d’avance et premières sur site! Voilà c’est comme ça que nous arriverons en presque tête (deux jeunes français nous ont doublé!) au sommet du Waynaypicchu! Le site annoncé comme envahi de touristes nous apparait désert! Une fois au sommet (chemise trempée!) après une bonne descente et une remontée fantastique! Nous décidons avec les deux autres français de nous rendre au temple de la lune! Et voilà c’est parti pour 700 mètres de dénivelé de descente en mode échelle de bois et escaliers de pierre incas pour pieds de poupée barbie! Martine commence à pester à l’idée de remonter! Mais non je lui dis j’ai vu le circuit, on contourne la montagne et on remonte juste ce que l’on avait à remonter en prenant l’itinéraire normal! (Bon cela va s’avérer une erreur de ma part! On aura tout à remonter et ensuite le chemin normal pour regagner le site du Macchu! Sans commentaires!) Enfn apparait la grotte où se dissimule le temple de la lune! magique nous sommes seules dans cet univers chargé d’histoire! cela valait l’effort physique! sur site on découvre un passage “secret” qui permet d’accéder au site sans payer!!! Chutttt!!! De retour au macchu Picchu, nous allons jongler avec les flux de touristes et au final à réussir à visiter quasiment seules! Hormis les fois où nous allons rencontrer tout notre “réseau francophone du Pérou” Amusant que tout le monde ait son ticket pour le même jour!” Même nos amis en “campervan’ ceux qui avaient dormi dans les ruines de l’isla del sol! Hé bien ils ont fait plus fort en dormant aux abords du site! Enfin pas si simple leur aventure, à lire sur leur site! Un aller et retour jusqu’au pont Incas pendant que Martine s’octroit une petite pause allongée sur un rocher surplombant le site et on poursuit la visite de cette ville qui comptait à l’époque 1200 habitants. Ce qui constituait une “énorme” cité! Déjà bien documentées sur l’organisation de la ville et des modes de constructions, nous glanons de ci de là des informations complémentaires en tendant l’oreille sur les explications des différents guides du site. Un vrai bonheur de déambuler dans ces ruelles mytiques ! De retour à Aguas Calientes, épuisées mais ravies nous tombons sur Solène, Thomas et Ryan (un australien) attablés! Trop tard pour déjeuner, trop tôt pour diner mais faim! Hop on s’attable avec eux et au final nous rejoignons notre hôtel à une heure raisonnable pour y passer la nuit! Bizh!