Collunpur beach 18 janvier

Spread the love

Une journée qui commence bien, pas de changement d’hébergement, un scooter de compétition et un repérage de la plage située à une trentaine de kilomètres. Petit déjeuner tranquille dans notre bouiboui où nous jouissons d’un accueil chaleureux et en route. Evidemment avec un lot de parotas et les sauces qui vont bien, emballées dans des petits sachets plastiques pour le déjeuner. On ne sait jamais ici sur quoi on tombe alors il vaut mieux prévoir. Le slaloom entre les différents habitants de la route recommence, je gère. Je gère tellement bien que je m’engouffre dans un petit passage et aïe loupé, j’ai omis d’anticiper le fait que les pieds de Martine dépassent par rapport à moi. Alors hier il y a eu l’épisode scratch d’une bête dard en avant sur le bras de Martine et aujourd’hui son pied embarque le scooter en stationnement. Résultat, une chaussure déchirée et avec un bout de pied, un genou cogné et un bras griffé. Bon direction la première pharmacie en vue. Le pharmacien demande ce qui s’est passé. Rien « just I’m a bad driver ». Bon une vigilance plus accrue s’impose. Finalement nous atteignons, sans d’autres interruptions sauf photographiques, une magnifique plage rien que pour nous. Une famille d’indiens nous rejoint et le cérémonial des photos dès que l’on annonce que nous sommes françaises recommence. A croire qu’avoir sa photo à côté d’une française est un sport à la mode. En même temps pas un français à l’horizon depuis que nous sommes ici. La petite famille après avoir photographier également la plage sous tous les plans disparaît. Nous ne sommes que deux à bénéficier de l’endroit ; quoique plus tard nous trouverons dissimulés derrière des arbres trois jeunes couples d’indiens venus se conter fleurette. Baignade, salut aux petits poissons, bonjour aux pêcheurs qui passent de temps à autre et bien sûr le pique nique. Une petite promenade à l’ombre des cocotiers et au passage de la lagune, sur qui je tombe, un mini crocodile ! J’en conclus qu’ici aussi la rencontre était possible pendant la baignade, mais voilà pas de pancarte !
Retour à la ville après une étape quatre heures, c’est que les « je ne sais quoi » en sucre dégoulinant c’est rudement bon. Pas de problème de poids, le jean est resté dans un sac en consigne à l’aéroport et les pantalons indiens sont élastiques…
Envie d’une coupe de cheveux mais où peut bien se cacher le coiffeur pour femmes ? Nous avons repéré plusieurs salons mais uniquement pour hommes. Alors on demande. Une fois dans la ruelle absolument pas commerçante on se dit que l’on a du mal comprendre. Et là une indienne nous accompagne devant un tas de graviers et derrière en effet on peut distinguer quelque chose qui ressemble à une enseigne de coiffeur. Un rideau obstrue une porte, ohoh c’est ici le coiffeur ? Hé oui gagné ! derrière se dissimule un salon. Loupé pour le shampoing avant la coupe pas d’eau dans le quartier ce sera donc sur cheveux salés. Mais le résultat est plus que correct pour 2euros dix avec frange de Martine.
Et voilà, le scooter a retrouvé son loueur et moi la marche à pied car personne ne m’a raccompagnée comme cela était prévu initialement. Mais, ici le prévu initialement n’a plus de sens, c’est l’Inde. Pour la soirée, nous nous contenterons d’un bouiboui de proximité. Pourtant nous sommes attendues au top restaurant où Martine a découvert hier soir le deezer (alcool à 5° légèrement pétillant aux fruits rouges). Hier soir nous avons dîner en compagnie d’un commercial pharmaceutique indien de Calcutta. Comme les tables avec alcool sont rares, il faut bien partager la sienne.

Info dernière minute le crocodile est un lézard!

2 réflexions sur « Collunpur beach 18 janvier »

  1. Je comprends que tu portes un casque Isabelle mais Martine pourrait porter une cuirasse en scooter ! J’aimerais qu’elle revienne entière 🙂 Vous êtes dignes d’un film comique !
    Heureusement que ton croco était un lézard ! Et j’aurais aussi aimé voir votre nouvelle coupe de cheveux ! Hélas pas de photos sauf de Martine “aux urgences” 🙂 Hihihi
    Vos ^photos sont magnifiques et ça donne à rêver de soleil et de chaleur.. 4 degrés ici ce matin ! De la neige en Normandie, mais non pas en Bretagne sauf Ile-et-Vilaine peut-être…
    Bonne route pour la suite ! Attention à toi Martine en scooter
    Je vous embrasse fort

Les commentaires sont fermés.