Cusco City Tour

Spread the love

DSC08060 (640x480)Ce matin avec le deux de tension qui règne dans notre petit dortoir (deux lits chacune!) C’est toujours emmitouflées dans nos tenues d’esquimau de nuit que nous gagnons le petit déjeuner avant la fermeture du service à neuf heure! Martine avec sa fièvre et moi mon trop mangé avec manque d’activité qui fatigue! Une douche réparatrice pour moi et une série de pilules pour Martine nous préparent pour le départ! Hop direction le centre de Cusco à dix minutes de marche pour acquérir le fameux bolleto touristico! Encore une ponction financière qui donne accès à seize sites de visite! (Evidemment, nous ne verrons pas tout!) A présent commence le tour des agences pour acheter au meilleur prix notre billet de bus Cusco-Lima! Nous décidons de passer nos derniers vingt heures de bus en Amérique Latine dans du top confort! Cruz del Sur en mode ultra luxe! Bus cama (lit) extra large, service dîner et petit déjeuner, internet, couverture, oreiller… la première classe comme en avion! A voir et à vivre la 3 août! Ouh lala (pour rester sur une expression française!) il est temps de déjeuner rapidos! Départ à 13H30 pour le City tour en autocar! Pile à l’heure! Commence alors cinq heures d’une succession de visite des quatre sites archéologiques les plus significatifs de la ville! Il nous manque le cinquième : le temple du soleil! Cet édifice dépend des moines dominicains qui exceptionnellement ont fermé la visite du site pour deux jours! Toujours un régal d’écouter le guide nous livrer des épisodes de la vie des Incas, leurs croyances leur mode de fonctionnement et leur intelligence d’adaptation à cette planète jusque dans leur construction qui a l’œil semble bancale alors que l’inclinaison est de onze ou treize pour-cent ce qui correspond au véritable angle “droit de la terre” pour résister au mouvement sismique! (Et observez le travail de taille de ses blocs de pierre pouvant peser plus d’une tonne!)… Une grotte qui offrait naturellement une pierre de constitution différente qui permet de conserver toute l’année une température de sept degrés sera utilisé par les Incas comme un hôtel pour momifier les hommes importants de leur civilisation (après enrobage dans des herbes locales). On appréciera aussi la notion de riche dans la culture Incas qui loin de signifier la possession d’or concerne la connaissance! Les grands hommes sont les savants! Le temps passe et Martine s’enfonce de plus en plus dans son siège glacée de température! Doc Isabelle lui interdit de prendre des cachets et impose une visite dans une clinique à la fin du tour! Nous passons donc du bus à un taxi qui nous conduit à la clinique Pardo ? Pourquoi pas ?! Là on nous réserve un accueil privilégié! Moins de dix minutes d’attente (alors que les bancs sont pleins!) pour voir descendre un médecin pour touriste! (un qui parle anglais!). Après enquête, il pause le même diagnostique que notre jeune médecin rennaise rencontrée dans le canyon de Colca! Infection urinaire! (Martine avait dit pas possible!) Ou dingue ou Palu ? Zou à l’analyse de sang! Excellent nous descendons au laboratoire où deux jeunes femmes, radio à fond, travaillent au rythme de la salsa! Trois petits flacons prélevés en système moderne comme en France, un petit pot d’urine et nous avons à présent deux heures pour dîner! Retour à la place des armes et direction un restaurant “chaud” enfin moins froid grâce à un four à pizza! L’établissement est tenu par un Breton, du coup, nous trinquons sur fond de drapeau breiz. Retour à la clinique, passage au laboratoire au son d’une musique sortie tout droit d’un film d’Almodovar, attente de moins de cinq minutes à l’accueil ou l’on constate qu’ici aussi le chauffage n’existe pas! Les patients sont tous pétrifiés! Entre temps on commence la lecture du bilan! Pas douées on voit un truc pas normal dans la page qui doit correspondre à Malaria ou Dingue ? Oups! Ah voilà notre médecin Omar! Oui le truc en flèche aurait pu être la malaria mais les autres signes ne concordent pas en revanche la présence de sang dans les urines et de d’autres truc qui n’ont rien à y faire confirment la présence d’une bactérie contractée dans la jungle! Hé voilà ou cela mène de se faire tracter par des dauphins roses! Du coup, super nous repartons de là avec la plaque d’antibiotique ciblée pour l’infection! D’ici deux jours tout devrait rentrer dans l’ordre! (Ici les pharmacie délivre le nombre exact de cachets prescris de même quand vous achetez du paracétamol on vous demande combien de comprimés vous voulez! Malin le péruvien quand il s’agit de payer sa consommation alors pourquoi pas la sécu française ?! Bonne journée à tous
Bizh (correction orthographique plus tard!)

4 réflexions sur « Cusco City Tour »

  1. Me voilà soulagée pour Martine ! Vous avez bien fait de consulter un médecin et de faire une prise de sang… Au moins Martine tu as les médicaments qui vont bien et qui vont te retaper…
    Gros gros bisous à vous deux mes cocotes !

Les commentaires sont fermés.