De Cradle au Nord Est en passant par le centre!

Spread the love

DSC06522 (640x480)

6 jours ; 6 randos à couper le souffle entre montagnes, lacs et océan ; 6 nuits dans des campings tolérés à dormir avec pour rideau, la mer ou un lac ; 6 matins à se faire réveiller par des perroquets qui changent de couleurs en fonction de notre situation géographique (mais toujours en forme au lever du jour !) ; 6 jours à obtenir à l’entrée d’un parc un peu de courant pour charger l’appareil photo, 600 kilomètres de route ou de gravelles à éviter d’écraser les Pademelons (J’explique, vous avez Kangourou, Wallabee plus petit et Pademelon version naine !) Voilà 6 jours de découverte de la Tasmanie du centre au nord puis au nord est ! Lorsque parfois un paysage semble nous rapprocher de chez nous, très rapidement, une maison bois, un pademelon, un perroquet ou un végétal nous rappelle que nous sommes à l’autre bout de la terre ! On avait hâte de trouver ce point de connexion pour prendre de vos nouvelles !

Point animaux : Ici les chiens retrouvent leur place de « petits » de la maison ! Chien en gilet de sauvetage pour aller à la pêche, banquette arrière des 4X4 à disposition… Les animaux sauvages le sont plus ou moins en fonction de la fréquentation des parcs, on a croisé un pademelon effronté qui nous a slalomé entre les jambes pour nous signifier probablement que nous étions sur son territoire !

Point météo : Peu de temps après l’envoi de notre message précédent, le climat Tasmanien nous a rattrapées ! Un vent digne de la pointe du raz a surgi enrobé d’un air glacial ! Ces conditions climatiques étaient sommes toutes bien en adéquation avec notre passage des 40ème rugissants ! En revanche pas du tout adapté à notre garde-robe juste opérationnelle pour un petit rafraîchissement automnale ! Une chance, l’été nous est rapidement revenu, nous permettant de profiter des baignades du soir au milieu des vagues de surfeurs ! Pour le snorkeling, le passage devant la pancarte des poissons et de la faune marine protégée m’a quelque peu dissuadée de la pratique, visiblement les tombants peuvent être habités par de magnifiques poissons que je n’ai pas envie de rencontrer ! (Grand requin blanc !)

Point on a perdu le nord ! Lors de notre message précédent je ventais le traçage et les aménagements des randonnées dans les différents parcs ! Cela était sans compter avec les parcs moins exploités ! Nous voilà en route pour juste un petit aller-retour de 2H max en alternance de forêt et de côtier, du coup le déjeuner reste à bord du véhicule, juste un peu d’eau et c’est parti ! Très rapidement on réalise que l’infrastructure jusqu’à lors en place (passerelle, marche en bois…) fait défaut… ok au final, nous randonnons à présent dans des conditions tout terrain normales ! Plus problématique, le plan récupéré, à l’épicerie faisant office de station-service et point touristique du hameau, ne semble pas coller au terrain ! Bon, tant pis, on verra bien ! Assez rapidement Martine évite à deux reprises la rencontre du serpent noir (le mortel) à 20 cm de ses pieds ! Nous poursuivons notre progression au milieu des pins king billy pine et à mon tour alors que je commençais à marcher sur la plage, mon pied est resté en suspension (tout comme ma respiration) pour éviter un nouveau serpent noir ! Bon moyennement rassurées on poursuit notre progression en alternance avec des rochers (tranchants et incisifs) et des petits passages entre les criques que l’on repère avec des bouts de rubans roses ! Avant chaque pas, nous tapons dans les mains tout en pensant bien fort que les guêtres que l’on voit aux pieds de certains marcheurs ne sont finalement pas que figuratives ! Bon en attendant, nous ne voyons pas le bout de notre promenade ! Au final cette rando minute aura duré 5 heures et c’est la faim au ventre que nous avons aperçu avec plaisir le parking ou nous avions laissé notre campervan toujours le seul garé!

Point anglais : Notre progression semble se stopper net ! D’une part nos conditions d’hébergement, principalement situées seules au milieu de nulle part, ne se prêtent pas aux bavardages et lorsque nous croisons un autochtone en chemin, ses premiers mots lancés à notre rencontre avec un accent style shamallow, bubble gum sont difficilement audibles ! Enfin, à deux, cela nous donne l’occasion de pratiquer un jeu style puzzle de mots pour tenter de reconstituer le message reçu ! (Grosse pensée pour notre « australien » de Sam !!!)

Point ville : Au cours de ces 6 jours, nous avons traversé plusieurs hameaux de villas pour la plupart en bois avec majoritairement des vues imprenables sur une baie, le long d’une lagune, d’une rivière ou la rive d’un lac ! Les villes et villages sont tous empreint d’une propreté impeccable et très fleuris. Un peu partout des buissons d’agapanthes ornent les trottoirs. Quelques maisons moderne style art déco se mixent avec les constructions bois et les vieilles bâtisses victoriennes avec harmonie donnant un charme certain aux villes Tasmaniennes.

Point internet : Il existe des cybers café dans les villes, mais à chaque fois que l’on en a croisé un, je n’avais pas de charge dans l’ordi donc pas de possibilité de récupérer les photos ! A savoir quand même que nous étions en manque de lire vos messages et vos nouvelles ! Du coup avant-hier nous avons quitté Launceston plus rapidement que prévu pour gagner St Helen au nord-est où nous avions repéré un camping avec électricité et wifi ! La classe ! Les deux heures de route se sont passées sous un vent impressionnant qui s’est levé soudainement tout comme les nuages noirs de dépression qui tournaient au-dessus de nos têtes ! En chemin, nous avons évité de prendre la direction des incendies qui semblaient se propager à une vitesse folle ! (l’hélicoptère de repérage ne pouvant pas faire grand-chose.) Accrochée au volant, j’ai dû forcer notre petit campervan à rester sur sa voie de gauche ! Ouf, la magnifique baie nous dévoile ces lagunes aux formes de lac, nous sommes arrivées ! Accueillies par des « chamallowbubulegom » très rapidement notre charmante hôtesse à décodé dans notre regard la nécessité de redonner aux mots toute leur consistance ! Et là, nous avons compris que le vent, à présent tombé, était passé par ici en emportant avec lui l’électricité ! Bon et bien à demain, alors !

Aujourd’hui, tout fonctionne, seulement après avoir chargé les photos, pof plus d’internet ! Une petite réapparition dans la nuit puis plus rien ! Bon ce matin cela devrait fonctionner à nouveau !

Point addiction : il semblerait que mes taux de glucide et de gamma gt l’emportent aisément sur la nicotine ! Une chance dans ce pays, vin et fromage sont accessibles à notre budget, eux ! Bon mon pantalon recommence à rétrécir alors on verra pour un changement alimentaire en Nouvelle Zélande !

hjkh …  De gros bisous et à ??? on espère avant Hobbart que l’on rejoint le 17 février!

Portez-vous bien et merci pour tout vos messages !

9 réflexions sur « De Cradle au Nord Est en passant par le centre! »

  1. Encore de très jolis espaces et de très belles photos qui donne envie….Petit bémol pour le crabe-araignée…..pas beau ! il va falloir pour nous, encore quelques mois pour voir nos agapanthes fleuries….ce sera l’heure de votre retour ! bisous et à très bientôt Chantal

  2. Bon moi je désespère de vous avoir en direct : je vous ai invité par Skype et pas de réponse Sniff !!!
    JE VEUX VOUS ENTENDRE EN DIRECT !!!!!!
    Bises de Lolotte et Fnackouné 1er (qui a été malade depuis 3 jours à en mourir puis quand je lui ai annoncé que j’avais pris RDV chez véto : LA RESURRECTION IMMEDIATE !!!!……..)

  3. Isabelle ! Tu m’as dit que tu devais mettre en photo votre “camping-car” et ses écritures… Il ne semble pas très grand effectivement donc heureusement que vous étiez surclassées… Les perroquets sont magnifiques ! Eh ! oui ça se réveille de bonne heure ces zoziaux-là ! Ils remplacent le coq quoi !!!
    Vous avez un anti-venin au moins avec vous ?
    Bonne rando, à bientôt, plein de gros bisous

  4. salut les belles!
    comme vous en galère d’ordi et internet ça y est c’est enfin résolu j’ai même le wifi si si dans la foret
    je me régale avec les photos et commentaires je suis ok ça manque de légende …
    profitez des beaux cieux bleus ici il pleut ras la casquette
    bises à vous 2

  5. Super cette partie du voyage
    On a inventé le café apéro
    L apéro café
    Et la camomille croissant
    C fou cette creativite du décalage
    Je propose qu on reste inventif. Votre retour

Les commentaires sont fermés.