Départ pour Tram Tau

Spread the love

Halte au poste de police pour effectuer la déclaration de vol ! Ou plus exactement grande pause de 1h30 le temps que l’officier trouve le document (30 minutes) que je remplisse 5 lignes, que notre commandant les traduise, que tout le poste, officiers et policiers enquêteur nous rejoignent et surtout qu’un des enquêteurs en guise de photocopie recopie le procès verbal à la main ! Incongru : on s’est retrouvées assises au poste sur des bancs portant le logo d’une banque vietnamienne ! Allez en route pour le nord ! Abandon de l’escale prévue dans un atelier de laqueurs, une grasse mat sur nos banquettes et nous voilà installées autour d’une table d’un petit snack local au milieu des théiers. Deux adorables chiots me voient au moment où j’observais les poules et viennent jusqu’à moi pour me lécher les doigts en remuant la queue. (adorables, je pense alors au Tobineaux du garlouet arrivés cette nuit !)  Aujourd’hui c’est le jour des enseignants et pour célébrer cet événement un repas spécial est préparé ! Nous en sommes là des explications quand le commandant 2 étoiles Jean Paul Tin nous convie à le rejoindre, il est alors debout au côté de deux hommes en train de jeter de la paille de riz sur un bûcher ! Allons voir ! Et là ce sont des chiens dépecés dont on est train de griller la peau ! Dans la charrette, à proximité, des cadavres attendent leur tour et dans la cour de la ferme des chiens juste tués s’apprêtent à être vidés ! Je prends sur moi pour regarder la bête encore poilue et là je réalise que mes petits chiots auront la même destinée ! Affreux ! (A voir nos têtes les vietnamiens ont beaucoup rient, eux !) Je savais qu’ils mangeaient du chien mais j’ai toujours cru qu’il s’agissait d’une espèce de cochon ! Voilà, il s’agit du repas spécial pour la fête des enseignants ! (par égard pour les âmes sensibles je ne publie pas les photos mais si vous le souhaitez je peux vous les transmettre par mail !) On envisageait de goûter aux brochettes de chien, à présent nous avons à l’unanimité changé d’idée ! La route reprend au cœur des montagnes et de chaos en chaos, collines de thé, rizières, cultures et buffles défilent aux fenêtres (et chiens !). Superbe même si aujourd’hui encore la météo a grise mine. Pas le temps de faire trop d’escales photos, les arrêts (police et chiens) nous ont fait perdre beaucoup de temps et nous devrions arriver à destination dans la soirée ! Nous y voilà ! Tram Tau est une petite ville nouvelle (cela ne veut pas dire neuve ! loin s’en faut !) où seuls des hébergements de fortune existent avec pour unique restauration de petites gargotes où il n’est pas question d’étudier l’état du sol ou de la cuisine avant de manger ! Alors pour les nouvelles routardes cela nécessite une forte capacité d’adaptation ! Pour une en particulier ! Hé bien bravo nous n’avons pas assisté à une grève de la faim ce soir ! même si pour clore le tableau les « rôtis » « étaient couchés devant la porte ! (oui on ne voit plus les chiens de la même manière !). En attendant l’heure de dormir, une petite belote va clore la soirée et pour oublier la pluie et son lot d’humidité nous allons l’organiser sur un lit emballées dans des couvertures ! La salle de bain de l’hôtel ressemble à celles que nous avions en Inde et c’est pratique avec les fuites on se lave les pieds en même temps que les dents ! On rit beaucoup mais pour certaines parfois c’est jaune ! Là il est 23H et l’on constate avec Martine que nos lits ont déjà servi ! Super ! Alerte, on va sortir nos duvets et prévenir les voisines! (Fous rires !) Qu’importe les conditions, demain nous allons rendre visite à des minorités et cela ce mérite !

Excellente fin de journée à tous !

Point vol : la police nous a téléphoné ils ont identifié deux touristes blancs sur la vidéo surveillance du bar ! Les recherches sont lancées ! En avant la good luck et tout comme les chaussures la tablette et l’appareil photos vont sûrement revenir !

 

7 réflexions sur « Départ pour Tram Tau »

  1. Manger des chiens ??? c’est juste impossible !!! Quelle horreur !
    J’aurai voulu être petite souris pour voir vos têtes dans votre logement “si particulier” !!!
    Bises de Lolotte + Fnackouné 1er (qui n’est pas prêt d’être mangé !)

  2. Coucou
    Pour les voleurs c moi, j ai tjrs était doué n maraboutage
    Enfin un bon moyen D faire détester les vietnamiens a Did , avec ça au moins je suis tranquille , le coup du chien merci isa j aurais pas trouve mieux
    À tout les lecTeUrs du blog je précise que le gîte les rouqueys vous reçoit avec des draps propres une salle de bain Hydromassante et UN repas à base de canard gras
    C pas le Vietnam mais avec Le vin en fin de soirée on peut vous convaiNcre
    Y a pAs de mal à se faire de la pub
    Michèle on t accorde l asile politique des ton retour
    Bises à toutes les 4

  3. Bon là je crois qu’il faut que je “digère” le destin des chiens… Garnement est couché à côté de moi…
    La chance va sourire à Martine et sa tablette et son appareil photos seront là à nouveau
    Bonne nuit, bisous à toutes

  4. C’est sympa en fait : on vous chauffe le lit avant (rôle de Garnement ici !) mais ils auraient pu être “garnis” aussi…!
    A demain

  5. parfois la faim justifie les moyens !
    manger du chien pourquoi pas mais à condition de ne pas voir les préparatifs …
    j’espère que vous allez retrouver votre matos
    bises

  6. on en à palé, c’est pas vieux isa tu te souviens? tu vois c’est pas du cochon !!
    quelle horreur !! décidément je crois que je ne suis pas très aventurière sur des coups comme ça !
    comme vous avez du être choquées !

    bon, faites quand même gaffe à ce que vous avez dans vos assiettes …..

    A chaque pays son petit plaisir !!!

    je vous fais de gros bisous et une lichette de sally !!

Les commentaires sont fermés.