Dimanche 24 Baracoa – Vallée de Toa

Spread the love

DSC01060 (480x640)Bonjour Baracoa! Petit dejeuner tranquille tout en observant les colibris du jardin et les nombreux oiseaux présents dans les cages suspendues! A Cuba la majorité des personnes possèdent des cages avec des oiseaux et en ville, ils les sortent! Je profite de ma légère avance sur Denis et les Martine’s pour me rendre au poste internet! Ca marche! Même très bien! De retour à la casa tout le monde m’attend! Hop en voiture pour la vallée de Toa! Nous ne bénéficions pas d’une bonne luminosité pour les photos en raison de la couverture nuageuse mais les paysages sont à “tomber”! Nous avons le sentiment de replonger dans la richesse des Marquises! (j’en profite pour te faire un coucou Moéa! Si tu es toujours avec nous? Bisous). Une escale dans une petite ferme “chocolatière” ! Enfin, une finca spécialisée dans la production des fèves de cacao et également de lait de coco! Après une petite ballade sur le sentier du cacao histoire de découvrir les différentes espèces de cacaoiers, dont une qui sert principalement à occuper l’appétit vorace des termites pour protéger les autres et d’observer l’espèce d’escalier qui servait autrefois de bacs de réception des cabosses pour le processus nécéssaires à l’extraction des fèves et à la récupération du “miel de cacao” (servant à la liqueur de chocolat, testé également, pas mal! et au vinaigre ? Ici ils n’en fabrique pas!). Celles-ci étaient ensuite placées sur des plaques pour sécher et griller avec le soleil ! (Aujourd’hui ces bacs sont de dimensions “industrielles”) 7 à 8 mois sont nécessaires pour arriver au stade des fèves grillées que l’on va transformer en boulette de cacao! La visite s’est achevée par une dégustation (Cinq tasses!) de chocolat chaud au lait de coco! Hummm! A l’issue de cette visite, nous poursuivons avec notre Peugeot sur une piste de la vallée du rio Toa! Doucement mais sûrement nous pénétrons au coeur de la montagne, les habitants saluent notre passage et nous nous régalons de ce spectacle de boeufs au travail, de taureaux batés, de charette taxi attelée, de cochons semi sauvages, des poules, des chèvres et des moutons à poil ras qui bordent les chemins! Une végétation luxuriante et dense nous donne l’impression d’être aventuriers! La chaleur devenant difficilement tenable, nous demandons à un “indien” de nous indiquer un passage pour le rio! Aussi tôt il nous fait rentrer la voiture dans sa propriété au côté de sa jument toujours attelée et nous montre son chemin d’accés! Super, nous nous retrouvons sur un bras du rio formant une espèce de piscine naturelle accompagnée d’un régime de bananes excellentes que notre indien vient de nous offrir! Un peu plus tard il va même nous apporter du café! La classe, cet endroit à un petit air de paradis! Un peu plus tard nous allons assister à la baignade dominicale des chevaux dans ce bras de rivière! Pour nous, c’est baignade, grignotte d’une spécialité locale “cucuruchos” (à base de coco et fruits secs emballé dans une feuille de banane pliée en cône! C’est bonnnn!) et exploration du coin! Nous nous remettons en route avec langouste, énormes crevettes d’eau douce (genre 20 cm) et des crevettes de mer style gambas que nous a vendues notre super indien! Nous sommes décidés à poursuivre notre exploration et du coup restons sur la piste qui s’enfonce toujours un peu plus dans la montagne! Halte!!! Qu’est-ce qui se passe ? Nous sommes interpellés par deux militaires en sidecar! Interdit de circuler plus loin! Déjà nous avons largement dépassé la zone non accessible aux touristes! Pourquoi? Pourquoi! Réponse du militaire : Vous êtes à Cuba! Voilà pourquoi! Bon on ne reste pas jouer avec eux et du coup nous prenons la direction de Baracoa et partons à a découverte du port! Là encore nous avons été jetés par l’armée et obligés de nous rendre sur l’esplanade “perchée” du port! Pas de visite de la pointe depuis une histoire de boat people avec le voisin Jamaïquéen! Cette magnifique journée se terminera autour d’une table de notre casa particular à déguster nos crevettes (et la langouste pour les autres) avec une sauce coco tomatedélicieuse! Bisous ensoleillé!

2 réflexions sur « Dimanche 24 Baracoa – Vallée de Toa »

Les commentaires sont fermés.