Farniente à CAYE CAULKER

Spread the love

C’est impressionnant comment le pas grand-chose mis bout à bout remplit une journée et en plus ça fatigue ! Premier petit déjeuner face à la mer avec beaucoup de vent, même les frégates ont du mal à avancer. Je dois dire que nous ne sommes pas mécontentes de ce vent car il éloigne les moustiques. Comme notre Heber d’hier se remettait juste de la dengue c’est pas mal. Une petite balade à pied pour découvrir le sud de l’île où, comme partout malgré les alertes et la soi-disant protection de la mangrove, les terrains débarrassés de mangrove sont à vendre. Quelques maisons sur pilotis ravissantes avec leur habillage de bois colorés occupent le front de mer. Le petit aéroport se trouve également sur cette zone. Ensuite baignade et hamac à l’ombre puis deuxième petit déjeuner qui comptera pour le déjeuner. Sieste et vélo direction le nord de l’île pour se baigner avec des petits poissons pyjamas et profiter des superbes terrasses avec leurs cocktails savoureux. Entre temps nous avons réussi à réserver notre petite activité pour demain ce ne sera pas une visite aux lamantins car ils ne sont pas arrivés mais cela devrait nous permettre d’en prendre plein les yeux. De retour chez nous juste avant le coucher du soleil avec des brochettes de crevettes et du poulet créole pour accompagner notre bouteille de vin. Mais avant je vous laisse ce court message. Concernant les informations d’hier, je vous communique juste ce que j’ai appris ; à savoir que la mangrove protège la barrière de corail dans le sens où certains poissons y trouvent refuge pour se reproduire et en plus elle permet à l’île de se maintenir. Plus de mangrove plus d’île. Et saviez-vous que tout le sable blanc, enfin presque, de la planète est le fruit des excréments des poissons perroquets ? Les plus gros peuvent produire plus de 300kg de sable par an. Hier nous en avons croisé quelques-uns ainsi que de beaux chirurgiens bleus et plein d’inconnus de toutes les couleurs et une grosse murène verte. Celle-ci aurait pu rentrer dans mon appareil mais comme je n’étais pas rassurée, je n’ai pas du appuyer sur le bon bouton car je ne l’ai pas trouvé dans l’appareil… Notre petite île est super calme en attendant le mois d’avril. Ici la majorité des gens se déplacent en vélo ou en voiturette de golf. L’île doit comporter un tracteur pour les gros transports et une ou deux voitures. En revanche les bars et les restaurants ne manquent pas.
Excellente journée à tous, moi je pars à la douche avant l’apéro

Une réflexion sur « Farniente à CAYE CAULKER »

  1. Sur une des photos c’est ce qui s’appelle “apéro les pieds dans l’eau” sans doute 🙂 Dans tous les clichés on ressent le calme et la sérénité ! Je ne vois pas le vent, sauf avec la voile et les arbres, et les vagues, comme ici aujourd’hui… 🙁 (et depuis octobre 🙁 )
    Il est dit que vous ne verrez pas les lamentins… Ils ne sont pas arrivés d’où ??? Je les attends sur une photo…
    Farnientez bien dans vos hamacs, un apéro à portée de main 🙂
    Bisoussssssssssssssssssssss

Les commentaires sont fermés.