Fish River Canyon

Spread the love

Mercredi

DSC04502 (640x480)

Hier soir après vous avoir envoyé notre message, nous sommes rentrées à pied pour notre Camp Site 3 ! Soudain un énorme coup de tonnerre a retenti, suivi de rafales de vent dignes d’une tempête Bretonne !

Arrivées sur notre espace, le vent a balayé tout ce qui se trouvait sur la table ! Impressionnant !

Une fois couchées, le vent s’engouffrait sur la toile et faisait vibrer la voiture !

Première nuit effectuée, nous sommes à présent rassurées, le 4X4 reste ancré au sol quoiqu’il advienne et la tente accrochée au toit !

Petit déjeuner face à la nature et aux springboks nous régalant de leurs sauts de compétition !

Départ pour Fish River Canyon, 460 km dont 200 de pistes ! Les premiers 260 km se sont avérés assez éprouvants, dans la mesure où la route, toute droite traversant un désert omniprésent nous semblait ne jamais finir ! Une escale dans la seule ville traversée nous a permis de nous fondre dans la vie africaine avec les vendeurs de saucisses grillées installés sur les trottoirs et les gens regroupés à discuter ou à écouter de la musique. Pas de blancs en vue !

Les 200 km de piste ont dévoilé des paysages magnifiques que l’on ne peut malheureusement vous faire partager, ne possédant pas d’appareil photo permettant de restituer ce panorama !

Une fois au Lodge, on nous a indiqué notre lieu de campement ! Fini le confort ! Obligé de déballer notre table et les chaises ! Les sanitaires installés à 50 mètres ont invalidés (pour moi) la possibilité de m’y rendre en pleine nuit ! Pas d’internet non plus ! D’où notre silence sur les ondes !

Ne disposant que d’une prise à proximité du barbecue, pour recharger l’ordi, nous avons décidé de la cacher pour la nuit dans la poubelle ! Enorme erreur !

Au réveil, nous avons constaté la visite d’un animal ! Poubelle renversée, ordi au sol et tous nos déchets répartis sur le sol ! Après enquête digne des castors juniors ! Livre des empruntes en main, nous avons déterminé la visite d’un Caracal (Lynx). Note de la correctrice : pas convaincu quant à l’identité du coupable… On va se renseigner auprès du personnel ! Taratata ! Ce soir j’installe un piège à empreintes ! (balayage du terrain et dépôt de saucisses au milieu !)

En bref, on apprend encore ! Bilan bien fermer la poubelle et ne pas mettre l’ordi dedans !

La journée se termine, aujourd’hui encore, on en a pris plein la vue ! Le Fish River Canyon est légèrement moins profond que le Grand Canyon mais peut être suivi et vu pendant des kilomètres, c’est magique !

Je vous laisse découvrir sur les photos (réductrices du spectacle) un aperçu du défilé de notre journée !

 

 

4 réflexions sur « Fish River Canyon »

  1. Vous me faites bien rire même en étant en Afrique du Sud ! Vous apprenez sur le tas la vie en brousse ou dans le désert… Heureusement que “l’éboueur” n’est pas parti avec l’ordi…!

  2. Ca y eSt…..vous y êtes au pays des boas qui se cOuchent sous Votre couche non ? Que du bonheur Isabelle !!! Bon en attendant, fermez bien les portes…Et bonne nuit ! Bisous

  3. Cela faisait 2 jours que je n’avais pas suivi votre périple et je suis bien contente de reprendre votre récit qui me fait beaucoup rire : Voyager avec toi Isabelle c’est l’aventure (poor Martine !!)
    Attention aux animaux !!!
    Bises de Lolotte et Fnacki

Les commentaires sont fermés.