La noche del rio Barranquilla

Spread the love

2h30, le réveil sonne, j’ai l’impression que je n’ai pas encore dormi. 3h30, le petit déjeuner est pris, la maison est propre et fermée à double tour. Nous sommes sur la rue à scruter l’arrivée de notre petit bus. Le voilà, en fait c’est un véhicule de livraison. Un monsieur est déjà assis à côté de Victor, note chauffeur, nous prenons place à l’arrière. Chouette c’est confortable, ah nous prenons un autre passager au prochain village. Je croise les doigts pour que ce soit une femme style petit modèle, loupé c’est un homme à forte corpulence genre très enrobé. Va falloir la jouer serré pour que je conserve l’intégralité de ma place centrale. Ok je mets mes deux pieds côté Martine de toute façon je n’ai pas le choix. Et plus de 8h vont s’écouler sans que je décolle mon dos du siège histoire de maintenir privatif mon dossier. Du coup ce sera sans photos. Pourtant nous avons longé les marais, traversé des villages, croisé des attelages en tout genre et vu trois buffles gisant sur le bas côté après avoir été percutés par un camion au grand désespoir du meneur du troupeau.
Barranquilla en vue, une halte pour décharger frigo et machine à laver puis après négociation nous arrivons à nous faire déposer au pont de la première fois pour choper le bus de Puerto Colombia en évitant les livraisons du centre ville . Bonjour les amis nous sommes de retour. On installe nos hamacs tout en profitant de l’ambiance du coin. Ici c’est maison porte ouverte, les enfants en vacances de carnaval passent jouer, les jeunes artistes de demain essayent leur costumes avec la voisine couturière et une bonne partie du quartier défile pour boire un café ou une eau de panela et repart. On a eu aussi la visite de la mamie d’à côté venue grignoter quelques gâteaux et voir qui on était après avoir entendu des voix inconnues.
Une petite pause hamac avant de partir pour Barranquilla avec Cristina, Lili, Isabela et l’indien. Aujourd’hui c’est la fête du rio Magdalena. On ne passe pas inaperçu avec notre indien dans le bus. Martine tient à rajouter qu’avec moi non plus car je faisais la promotion du carnaval de demain â la calle 10 de Puerto Colombia. Nous arrivons face au musée d’art de Barranquilla, cet événement culturel s’avère être un concert où plus de 8 groupes de musique des Caraïbes vont se succéder afin de perpétuer tradition et spécificité musicale. Une constante entre rumba et autres, tout se danse dans une ambiance bon enfant. Quelques effluves de marijuana s’échappent de-ci delà mais pour notre équipe qui a grossi avec entre autre le soupirant de Martine de dimanche et des inconnus c’est un coup une gorgée d’aguardiente, de brandy ou j’en sais rien. Voilà 24h que nous sommes debout et avec grand plaisir on retrouve notre hamac.

2 réflexions sur « La noche del rio Barranquilla »

  1. Je remonte le temps… j’avais loupé “La Noche…”
    Apparemment dans les tranports pas évident d’avoir une “place” rien que pour toi !!!

Les commentaires sont fermés.