Lac de Kogalla et alentours

Spread the love

6h25, tuktuk arrive au bord du lac au point de rendez vous avec notre pêcheur. La famille au complet nous accueille avec un large sourire de soulagement, signe que le prix que nous avons accepté s’avère une aubaine pour la journée. Et c’est parti pour un tour du lac d’îlot en îlot à admirer le plumage des oiseaux sous le soleil levant. Une escale pour visiter une famille qui produit (ou pas…) de la cannelle avec démonstration de la récupération de celle-ci au passage suivi évidemment d’un achat de quelques bâtons pour contribuer à leur survie puis retour sur la berge. 9h, nous regagnons la villa où notre table de petit déjeuner, dressée dans le jardin à l’ombre des arbres, nous attend. Passage obligé dans les hamacs juste pour s’amuser à observer les singes qui défilent dans la jungle derrière le mur. Le temps passe vite à ne rien faire, tuktuk chauffe son moteur et en route pour la visite d’une exploitation de thé dans l’arrière pays « Handunugoda tea » . En chemin les rizières refont leur apparition et, tel un jeu de piste, les pancartes usées par le temps de la direction de la plantation nous conduisent à travers un dédale de petits chemins bien sympathiques qui nous replonge dans la vie locale Sri-Lankaise. Nous y voilà, à peine stationnées, nous sommes prises en charge par un guide que l’on sent heureux de nous expliquer les différents processus de cueillette du thé et de nous indiquer au passage ici le poivre, là la cannelle et là. … Nous voilà à présent conviées à déguster Le Thé de la maison servi avec un gâteau avant de prendre le chemin de l’espace de transformation puis la salle de dégustation ou 25 thés différents sont à disposition avec pour chacun une explication en français sur leur composition et les bienfaits qu’ils développent. Le thé blanc joue le rôle de star avec ses antioxydants naturels. Au goût ce n’est pas mon préféré mais l’on comprend aisément son prix sept fois plus élevé que les autres vu le travail nécessaire à sa récolte. Il s’agit de ramasser à la main les petites feuilles naissantes du thé noir. Achat du thé que nous ramenons mais repose du thé blanc dans l’étal suite à un caprice de la carte bancaire et à l’insuffisance de billets dans le porte monnaie ! Entre temps le ciel se fait capricieux alors direction le déjeuner et abandon de la baignade pour cause de vent. Ce sera donc un retour aux transats en attendant l’heure de la bière et du dîner dans la villa. Pas de copains de belote ce soir alors au lit de bonne heure !




3 réflexions sur « Lac de Kogalla et alentours »

  1. Faut quand même pas que Martine partage son hamac avec le singe j’espère ???
    Merci pour toutes les explications sur le thé et tes annotations ; donc pour l’organisme c’est le thé blanc le mieux! J’aime pas le thé….
    Super en attendant la vidéo de la visite du lac, c’est reposant et les oiseaux colorés sont superbes ! Bon y’a aussi des têtes qui ne me reviennent pas 🙁

  2. Gros lézard par exemple… Et que fait l’homme avec le cheval ? on dirait qu’il passe ses mains autour de sa tête ? C’est un cheval qui travaille ?

  3. martine tu es superbe sur la photo0 j’espere qu on aura l occasion de visionner ttes celles que vous aurez faites car mon ordi est tres lent et j ai pas le courage d attendre que tout s affiche, a mon grand desespoir ! gros bisous

Les commentaires sont fermés.