Livingstone – Lions et bateau

Spread the love

7h ce matin, c’est parti pour une nouvelle sensation ! Marcher avec de jeunes lions et pouvoir les caresser ! Certes cela fait cher la gratouille au gros chat, mais disons que ce n’est pas tous les jours que l’on a l’opportunité d’approcher de si prés ces gros matous dans leur milieu naturel !

7h30 nous prenons notre leçon d’approche des jeunes lions de 8mois. Contrairement aux guépards « domestiques » (pour rappel, la cheville de Martine en garde une trace) que nous avions approchés, les lions sont voués à intégrer la vie sauvage dans un parc en Namibie, Zambie, Zimbabwe ou Botswana. Donc, premièrement ne jamais approcher de face, deuxièmement ne pas se baisser, troisièmement se munir d’un bâton en cas de retournement de la bête pour occuper ses grosses pattes ! Ok c’est parti, nous avons donc eu le plaisir de randonner avec eux en les observant jouer et réussit à caresser nos trois randonneurs ! Alors qu’il nous restait une demi-heure en leur compagnie, un impala (bien imprudent!) passa par là et détourna le programme de la matinée ! Ni une ni deux, une des petites lionnes prit en chasse la gazelle, la deuxième instinctivement bondit pour la prendre à revers tandis que monsieur lionceau s’affalait parmi nous attendant le résultat ! Les guides ont suivi et par talkie walkie, nous avons appris le décès de ce pauvre impala ! En même temps, nous venions d’assister à un succès de cette fondation car ces jeunes lions venaient de tuer leur première proie !

Retour au backpacker en attendant le départ pour une petite croisière sur le Zambèze ! Cela devrait être sympathique !

16H Arrivées sur le Zambèze ! Fleuve très large aux rives exceptionnelles ! A peine posé un pied à bord qu’un apéro nous attend, nous prenons place, c’est déjà magique alors que le bateau reste amarré.

C’est le départ ! Deux cents mètres parcourus et déjà les éléphants nous honorent de leur présence. Le capitaine attentif à nos désirs de touristes baisse les gaz et stoppe pour nous laisser admirer les plongées des pachydermes. La croisière reprend et ce sont les hippopotames qui vont nous suivent tout le long de notre périple. Open bar, lumière du soleil couchant, Martine pense que notre équipe de Cloharsiens aurait été formidable dans ce décor ! Note de la correctrice : je confirme : j’imaginais très fort cette croisière avec vous tous autour de nous… ) Moi aussi, du reste ! Un diner nous est servi et nous suivons ces rives admirables avec un bonheur sans nom ! Plus de pensées, être là et profiter, c’est superbe ! Un troupeau d’éléphants traversant le Zambèze ralentit notre course, c’est le bouchon du coin ! Tous les bateaux se rejoignent et stoppent ! Il est déjà 3H plus tard, la nuit a pris le pouvoir et cette échappée de rêve s’achève !

Voilà, nous sommes de retour et c’est avec grand plaisir que l’on vous livre ce moment !

Gros bisous à vous tous

On s’acclimate mais vous nous manqué !

Point acclimatation : Je réalise que cela fait deux nuits que nous sommes au même endroit ! Et que nous allons en passer deux de plus ! Un record depuis notre départ ! A chaque nouvel endroit, à voir se mouvoir les personnes, un sentiment de ne pas être à sa place surgit, puis curieusement en moins de deux heures, on s’approprie les lieux. Mon sac déborde au pied du lit, mes affaires de nuit prennent leur place sur un lit perché tandis que Martine occupe toujours un lit du bas, quelques échanges avec nos voisins de chambre, un repérage des sanitaires, de la piscine, du magasin de proximité, du bar !, un achat de wifi et c’est parti pour se sentir chez soi pour 1 voir 2 jours ! Je pense que nous sommes parées pour poursuivre cette aventure ! Depuis le début un sentiment d’acclimatation nous anime mais depuis une quinzaine de jours c’est comme ci cela faisait partie de la normalité. Nous nous organisons sans avoir besoin de penser. Chaque nouvel endroit fait partie de la vie comme une évidence.

Point sanitaire : les moustiques ont attaqué fort ! Nous n’avons toujours pas commencé le traitement anti paludéen car les personnes rencontrées nous ont dit que ce n’était pas la saison! Nous croisons les doigts pour que nos boutons ne soient juste que des qui grattent sans danger !

 

 

 

9 réflexions sur « Livingstone – Lions et bateau »

  1. c trop beau, j’imagine une caresse et des gratouilles à ces petites bêtes! !! les éléphants et tout… profitez à fond. gros bisous à vous deux

    1. regarde les photos du Zambèze elles sont arrivées ! Gros bisous à très bientôt au Vietnam! ça va nous changer de climat! Ici il fait autour de 45°!

  2. Juste de gros bisous ce soir ! Je regarderai les photos demain ! Surtout celles de vos “petits” chats…!

  3. Je viens de lire ton point sanitaire, Isa : non, mais je rêve !!!!!! bien sûr qu’il faut prendre le traitement antipaludéen et dès demain, s’il te plaît !!!! C’est pas les grosses bêtes les plus dangereuses, la Zambie est sur le podium pour le paludisme et en plus force 3, donc cachets demain, merci !

    1. En raison de 40 boutons minimum rien que sur un bras ! Du coup, c’est peut être déjà trop tard ?!? Je ne sais pas de combien de temps est l’incubation? Merci pour infos. Bisous

  4. Mdrrrr
    Alors pour le lion tu prends un cure dent tu te mets derrière lui et tu lui Dis coucouche panier le chat
    Tu lui lance un impala et il te le ramène, trop facile les filles demain je vaIs au zoo de pessac
    Et sinon alors le zAmbeze tiens c promesses?

  5. Au fait isa total respect pour le plan Drague , coucher de soleil , bateau apéro petit dineRj espère que Martine a appréciée
    Ça va être difficile de faire mieux

  6. J’adore vos matous ! Impressionnantes les pattounes ! La photo du vautour est superbe ! Quelle envergure !
    Merci de prendre le temps de partager tout ça avec nous…
    Bisous

Les commentaires sont fermés.