Medellin Bahia Solano

Spread the love

 

7h30 nous prenons la direction du métro avec nos petits sacs, 8h30 nous sommes à la station Poblado où une petite marche nous attend pour atteindre le petit aéroport du centre de Medellin. Comme il est situé en face de la station de bus Sud, on cherche à acheter le pantalon large et long qui semble indispensable à notre destination. Pas de bol, le magasin qui en contient est fermé alors ce sera la salle d’attente de l’aéroport après avoir pris un petit déjeuner évidemment. 11h les hélices tournent déclenchant un bruit fracassant. En même temps cela me rassure d’entendre la puissance du moteur vue la petite taille de la piste cerclée de construction et de montagnes. Vrooom on décolle, Medellin couverte de nuages s’efface rapidement puis plus rien pendant une petite demi heure. Les nuages se font plus épars et apparaît alors une dense forêt vierge. Bienvenue au Choco où la mer semble grignoter cette forêt ne laissant entrevoir que de longues plages . On récupère nos sacs et surtout les tongues plus appropriées à l’endroit. Une chaleur agréable (30°C) nous enrobe, je repère Don Ovidio qui nous attend avec son 4×4, c’est juste parfait. Il nous conduit à travers ce village de Bahia Solano en nous présentant les différents édifices dont l’hôtel Balboa, le seul bâtiment digne de ce nom, œuvre d’Escobar. Gentiment il nous arrête dans une boutique pour acheter les fameux pantalons anti moustiques et direction le bateau. Du coup nous avons deux affreux pantalons à tendance rose qui à 22h, l’heure à laquelle je vous écris, n’ont servi à rien car aucun moustique n’est passé par là. Eleazar charmant nous attend et nous commençons à traverser la baie puis longer la plage de Mecana jusqu’à notre hébergement sur une mer d’huile. Là nous sommes accueillies par Yossi, sa femme qui nous ouvre notre chambre vue sur plage et mer. En bref tout va bien. Hop, déjeuner rapide, restes de la pizza d’hier (merci Margarita et Martine qui en ont laissée) et à l’eau. Elle est chaude, un vrai régal. On marche jusqu’au bout de notre plage quasi déserte, seuls quelques pêcheurs et les enfants du coin semblent y passer. Nos deux voisines scandinaves n’ont pas l’air trop causantes et partent demain. Yossi nous montre par où passer pour aller au micro village de cette plage, nous indique le coin de snorkeling et nous parle de randonnée dans la jungle . Voilà il ne nous reste plus qu’à profiter de cet endroit magique avec des chiens et des chants d’oiseaux que je ne parviens pas à photographier.
Ah nous voilà rassurées car, Yossi et Eleazar vivant au village, on se voyait déjà dormir toutes seules isolées demain. Mais non, Vincent et Vanessa, deux français arrivent. Super, du coup nous diviserons par deux le coût de la sortie avec Esteban qui va nous guider pendant 5 H dans la jungle demain à la recherche des petites grenouilles vénéneuses signes de la présence d’un biotope exceptionnel.
Voilà pas de réseau mais un séjour qui s’annonce très très bien d’autant que pour le moment pas de pluie en vue ce qui tient de l’exceptionnel ici.

Une réflexion sur « Medellin Bahia Solano »

  1. C’est quoi ces pantalons larges anti-moustiques ??? Je n’en ai jamais entendu parler…
    Bon vous êtes bien installées avec la mer toute chaude ♨ et sans vilaines bêtes j’espère.. !!!
    Bisous
    Ici le “Moscou-Paris” arrive ces jours -ci: froid et vent glacial !!!

Les commentaires sont fermés.