Nuqui Medellin

Spread the love

Là, on a une montre, 6h30 tapantes nous sommes sur la plage avec notre famille du lodge à attendre de voir apparaître la lancha autobus pour lui faire signe de s’arrêter. Là voilà, direction Nuqui sous un magnifique lever de soleil. L’appareil photo refuse de coopérer, peut-être à nouveau trop de sable ? A présent c’est la carte mémoire qui flanche. Alors les photos pour aujourd’hui c’est perdu et les autres on verra au retour depuis un ordi. Nuqui en vue en version sympa avec la marée haute. Un passage vers ce qui ressemble à une tour de contrôle pour vérifier que l’aéroport est bien là. Oui nous sommes au bon endroit. Nuqui ne nous avait pas laissé un souvenir impérissable alors on saute dans un tuktuk dans l’espoir de trouver un hôtel sympa pour petit déjeuner et passer le blog. Mais il nous laisse au seul endroit que nous avions découvert la dernière fois ! Une fois le blog passé nous n’avons pas d’autre choix que de se poser sur la plage, dure la vie… Avant je vais tenter l’achat d’une nouvelle carte pour mon appareil. En repassant devant l’aéroport on décide de laisser nos sacs et là, on apprend que notre vol est annulé et que l’on nous reporte sur un vol plus tôt. Donc, changement de programme, visite plus approfondie du village et déjeuner à l’adresse conseillée par un policier. En effet la dame cuisine bien mais la propreté des tables laisse à désirer. Moi je ne remarque même plus. Mais Martine a un peu de mal : 5 jours de luxe ont suffit à me la déconnecter de notre mode routard ! Va falloir que ça change car demain, après notre nuit à Medellin, le voyage découverte reprend. Retour à l’aéroport et non ! pas de départ, nous sommes à présent casées sur le vol de fin d’après midi. Alors direction la plage, comme salle d’attente ce n’est pas mal. Une baignade bien agréable et retour à l’aéroport. On embarque dès que l’avion se pose. (Les pilotes ne sont même pas descendus) Tout ça pour, au final, décoller seulement 20 minutes après l’heure prévue initialement pour nous. En revanche une partie des passagers ont 3 H de retard. L’avion de 17 places c’est génial pour admirer de près l’étendue de jungle où se cachent quelques villages indiens probablement accessibles en 10 heures ou plus de lancha. La porte de la cabine de pilotage reste ouverte, Martine peut surveiller les cadrans et l’écran GPS… Sinon au niveau confort on se croirait en mer. Mais c’était super. L’arrivée en plein cœur de Medellin est impressionnante ; heureusement que la piste est dans le prolongement d’un golf car cette présence de nature rassure un peu. On récupère les bagages et en avant pour le métro. Il est 18h et nous ne sommes pas seules à prendre cette direction. On se faufile dans la rame avec le sentiment d’avoir changer de planète. Non seulement les gens ont blanchi mais en plus ils sont nombreux. Arrivées à Sabanata, l’ambiance petit quartier est bien agréable. Margarita nous attend mais malheureusement un début le grippe ne va pas lui permettre de nous accompagner au restaurant, cela ne va pas nous empêcher de lui raconter notre séjour.
Demain, nouveau départ !

Une réflexion sur « Nuqui Medellin »

  1. Oh ” j’adore les photos prises de l’avion… C’est un fleuve à travers la forêt ? Hihihi 3 heures de retard les passagers…et l’avion attend toujours !!! pas sympa pour les autres par contre !
    La plage, la plage pour vous, la pluie ☔, la pluie pour nous ☔
    Bisous mes cocottes

Les commentaires sont fermés.