Rencontre avec Amma

Spread the love

image

Ma première rencontre tactile avec Amma a lieu le lendemain de notre  première nuit.  Le mardi midi après le satsang (enseignement sprirituel) a lieu le repas prasad (nourriture bénie). Les dévots structurent la file des convives, les hommes à gauche et les femmes à droite. Des personnes en SEVA (travaux d’intérets généraux à réaliser pendant son séjour à l’ashram)garnissent des assiettes qui sont remises à Amma afin qu’elle les donnent en main propre à chaque personne. Je suis à 5 personnes de passer et repère qu’elle ne regarde pas les gens. Je commence donc à intensifier mon regard et réussi à décrocher un échange au moment où elle me tend l’assiette. Bon à priori rien de fantastique mais à en croire nos camarades d’ashram c’est exceptionnel. Alors même si Kali la tueuse de l’égo est à présent ma divinité préférée, cela fait plaisir!

Ma deuxième rencontre aura lieu lors d’un darshan spécial (trés rare également) qui nous est accordé suite à notre seva dans les villages. Là je suis directement propulsée dans ses bras par celle que j’ai baptisé la mère supérieure. Le premier contact me semble insignifiant et même dérangeant puisqu’elle poursuit ses activités de discussion en même temps. Mais la mère supérieure lui parle, je présume qu’elle conte mes exploits de mobilisation des troupes lors du travail de conditionnement. Amma m’écarte d’elle, me regarde tendrement, m’embrasse et me serre dans ses bras, ok une réelle énergie commence à poindre. La mère supérieure continue de lui parler en mayalam et là elle doit faire allusion à l’anecdote avec les bramansharies à propos de la cigarette de la veille. Amma me réécarte, me regarde et éclate de rire pour à nouveau m’embrasser et m’éetreindre encore plus fort et là, bien sûr, je mets également mes bras autour d’elle.

Certains en parle comme d’un dieu, d’autre d’un gourou, la majorité comme d’une personne d’omniscience, d’un être éveillé en lien direct avec le Dieu de l’univers quelque soit son nom. Après cet instant et à l’issue de mes lectures sur les travaux de sa vie à ce jour, je dirai juste que je suis extrèmement  troublée, remplie d’humilité et heureuse d’avoir eu la chance de vivre cet instant. Tout simplement parce que qu’elle que soit le nom que l’on lui donne c’est en effet une femme d’exception qui, par la force de son aura, n’a de cesse d’oeuvrer pour la paix et de développer son pays.   (Avec les dons, elle construit et dirige des universités, des collèges, des centres de recherche, des cliniques… et organise de nombreuses missions humanitaires)

Trop rebelle pour respecter ses enseignements à la lettre et surtout en manque de discipline pour intégrer ces pratiques avec la régularité nécessaire, je ne m’élèverai donc pas spirituellement mais, je conserverai au fond de mon coeur le mentra qu’elle m’a remis la veille de notre départ lors de notre dernier darshan.
image

image

2 réflexions sur « Rencontre avec Amma »

  1. Voyons voir dit l’aveugle… Oui formidable Isabelle, ça y est je peux mettre mes petits mots !
    Avant que vous ne partiez de là renseignez-vous SVP pour savoir s’il y a un “traitement à base de plantes” pour les problèmes au foie… c’est pour Garnement !
    En attendant j’étais super contente de vous entendre ce matin, je commence bien l’année 2016 comme ça ! Et la journée a été calme ! Balade de chiens avec Didier et ensuite visite à Glama et Grisby pour leur souhaiter la bonne année avec carottes, pommes et pain… 🙂
    Bisous mes cocottes
    Ce que je suis contente de vous retrouver sur le blog… j’aime pas ne pas avoir de nouvelles…

  2. oui, c’est super d’avoir de nos nouvelles. en te lisant, isa, je t’entends parler, j’entends le son de ta voie et ça me fait rire. super cette experience chez amma. j’irai peut être un jour, moi aussi.
    vous partez pour où maintenant ?
    nous nous sommes retournés au pouldu 3 jours encore. nous elargisspons notre recherche sur guidel (en plus de clohars et moelan). je vais d’ailleurs faire un mot à jacqueline qui habite là-bas et qui marche beaucoup.
    bon, c’est aussi le moment de vous souhaiter une bonne année : qu’elle soit douce, plein d’amour et de respect pour les autres, la nature, soi-même..
    un vaste programme mais, comme dit amma, il faut y croire pour que ça arrive.
    avec Pierre nous vous serrons tres fort dans nos bras pour les premiers mims 2016

Les commentaires sont fermés.