23 Santiago – Baracua

Spread the love

DSC00834 (480x640)Samedi 23 Santiago – Baracua

(Un coucou rapide avant de prendre la route ! Portez-vous bien! Gros bisous ensoleillé et chaud chaud chaud! Quand à 23H il fait 28°, on respire enfin !) Bon ce bref message ne partira pas! Hé oui on commence la journée par un pneu crevé, alors trouver le “ponchero” fut la première mission, puis l’observer extraire les petits clous rouillés (vestige du dernier ouragan) la deuxième! Au final plus le temps de se rendre dans un cyber café et d’attendre son tour! Notre peugeot avale les kilomètres de côtes tranquillement jusqu’à Guantanamo! Je suis alors au volant et tout en prenant part activement à la conversation de Martin (Martine du Brésil) je réalise que je viens de passer des pancartes rouges! Et hop un militaire surgi de nul part bondit devant la voiture! Une chance, je stoppe sans l’écraser! Je viens de franchir la zone sensible! En même temps cela tombe bien, c’est dans ce secteur que l’on souhaitait se rendre! Etude attentive de nos passeports et nous sommes refoulés!!! Bon demi-tour et profil bas! Nous apercevrons au loin le camp américain et sa prison depuis un mirador mais avant une pause déjeuner s’impose! Denis prend à présent le volant, nous poursuivons par la route côtière après quelques zones de “je tourne en rond”! Nous sommes samedi ce qui occasionne des fermetures de route pour rencontres festives et en plus je fais office de piètre assistante cartographe avec, je le reconnais, mon réel besoin à présent de lunettes pour déchiffrer l’écriture de la carte routière! Ce qui nous a valu de prendre la direction de Salustre au lieu de Salustrini !!! Ok demain je sors les lunettes de leur étui! Elles ont bien voyagé! Le paysage côtier est un régal pour les yeux avec son alternance de palmiers, montagnettes, cactus et désert! Quelques escales pour arpenter les différentes plages puis une pause au milieu d’un massif coralien transformer en berge (probablement lors de la construction de la route ?!?) où, tels des explorateurs, on s’extasiait à observer les configurations des différents coraux dont les empreintes restaient fixées! L’occasion également de récolter de la fleur de sel dans les quelques trous de cette roche calcaire. Comme ce qui devient un rituel, en fin d’après midi, le ciel commence à se teinter d’un gris profond annonçant un orage en devenir! Une chance que celui-ci nous ait devancé, du coup ce sont des mares de cailloux qui jonchaient la petite route de montagne qui nous ont tenu compagnie, mais rien ne nous est tombé sur la tête! Après une recherche d’hébergement en chemin, nous déciderons de refuser la seule proposition de chambre d’une famille très sympathique! (il s’agissait de prendre la chambre du fiston dans laquelle ils allaient rajouter un lit!). Exemple du Cuba accueillant ! C’est en pleine nuit que nous rentrons dans Baracoa à la recherche de l’adresse de la soeur de la famille sympathique qui tient une casa particular! Accompagné par un guitariste pris en stop, nous arrivons à destination! La soeur affiche complet mais en moins d’une seconde, nous a déjà organisé la rencontre avec les voisins également habilités à recevoir! Dépot de nos sacs, à la lampe torche pour nous car une partie du batiment est pour le moment sans électricité et en avant pour un restaurant recommandé par nos deux guides! On recoupe les informations à présent! Ici pas question de refuser un client! On nous dresse vite fait une table sur la partie mi-restaurant, mi-chantier de la terrasse! (La journée, ils coulent le béton pour agrandir le restaurant et le soir, ça bosse!) Encore un bon repas suivi d’une brève première découverte de la ville qui nous apparait plus active et festive que La Havane, Santiago ou Trinidad! Impressionnant, tous les cubains sont dans la rue et ici point de rabatteurs ou de mendiants! Cette fois-ci je pense que ce message va partir depuis Baracoa! Gros bisous à tous! A bientôt

3 réflexions sur « 23 Santiago – Baracua »

  1. Magnifiques photos ! Bonne continuation et Gros gros bisous !
    PS : ramenez de la chaleur, ici il fait frisquet…

  2. vous avez raté guantanamo!!dommage ça doit être sympa a voir ! hi hi
    Préparez les vêtements d’ hiver pour rentrer car l’automne est déjà la !!Bizz

  3. Quand je vous vois en photos, je me dis que vous allez halluciner dans une semaine : vous allez vous rappeler qu’est-ce que c’est, des Blancs ! Vous n’en avez pas vu beaucoup depuis 1 an… 😛

Les commentaires sont fermés.