Jeudi El Chaten Sur la piste du Fitz Roy

Spread the love

DSC04460 (480x640)

Jeudi matin, la lumière du dortoir commence à poindre avec les lampes torches ! ok malgré la soirée d‘au-revoir avec les garçons, comme on l’avait envisagé, le fait que nos compagnons de dortoir prennent le bus de 7h allait nous réveiller et donc nous conditionner à en faire autant ! Hop, debout ! Une chance le veilleur de nuit a déjà préparé le petit déjeuner ! Direction la gare routière, sac sur le dos, le réveil musculaire commence ! Non pas version stretching mais mode aïe, aïe aïe des muscles endoloris !!! 5 minutes avant le départ, on achète nos billets aller-retour pour El Chaten, 6H59 dans le bus et démarrage ! 7H05 je poursuis ma nuit ! Vers 9H30 j’ouvre un œil pour découvrir une adorable vallée style western encaissée au milieu de montagnes dont le fameux Fitz Roy qui se détache des nuages. Nous voilà à El Chaten, petit village « touristique » à présent livré à ses habitants ! Hébergements et restaurants qui doivent battre leur plein en saison se sont mis en mode d’hibernation ! On parcourt le village (plan retiré au point information en main) à la recherche d’une auberge. Ah en voilà une, bof cela semble retenir toute l’humidité de l’année ! Là, sympa style notre hébergement d’el Calafate, oui mais moi je n’ai pas envie de dortoir ! Bon suivante, très très bien ! Le prix ? Allez ça va ! Et du coup c’est le luxe, une grande chambre propre, bien décorée, des peintures et des sols qui semblent neuf, une literie et une salle de bain impeccable, de l’eau chaude et du débit, des serviettes de toilette qui pourraient sortir de chez le marchand et une superbe vue sur la montagne et du calme! Enfin, vous l’aurez compris, cette chambre réunit tous les critères de confort que l’on attend d’un hôtel ! On ne se rappelait plus de tout ça réuni dans un même endroit ! Cela fait du bien ! On investit les lieux, changement de tenue et direction la montagne pour une randonnée de 4H maxi car le temps d’acheter le pique-nique (dans une minuscule superette dont on apprendra par la suite qu’il s’agit du plus grand supermarché !) il est déjà près de midi ! En avant dans un décor toujours splendide mais différent de ces derniers jours, on atteint le lac plus vite que prévu sur les estimations du plan. Pause déjeuner, Fitz Roy et son glacier en ligne de mire, fesses posées en bord du lac, cernées par les rouges et les jaunes qui explosent sous ce soleil automnal. Pas mal du tout ! Bon Martine, on ne va pas faire demi-tour dès maintenant ? Bon d’accord mais pas longtemps car j’ai mal dormi ! Moi : OK ! … Et puis de décor en décor nous voilà au pied de la plus grande difficulté de la randonnée ! Un dénivelé style piste noire à gravir au milieu de pierres instables et de neige ! Oui, mais là-haut ? Bon on y va ? Et c’est parti ! Et voilà une arrivée somptueuse face au Fitz Roy qui nous révèle son petit lac ! Alors Martine cela valait le coup ? Oui mais à présent demi-tour pour éviter de se retrouver en pleine nuit dans la montagne ! Martine qui tient une forme olympique (forcément X kilos en moins et que du muscles à présent !) initie des footings dans les descentes et c’est moi qui m’accroche derrière dans les montées ! Le monde me semble à l’envers ! Bon nous atteindrons le village vers sept heures, soit 2H de moins que la majorité des marcheurs sur cette excursion ! Résultat, nous décidons que nous gagnons un restaurant (oui, plus le courage de se préparer un diner !)

Bonne journée à tous ! INTERNET coupé dans tout le village ! Attendons son retour! Le voilà!

Bizh

Message particulier pour ceux qui ont vieilli ces derniers jours ! Les conditions de vie de ces derniers jours avec peu de sommeil, des journées très remplies, nuit en dortoir donc sans lumière et mon problème de batterie m’ont fait omettre de souhaiter un excellent anniversaire à Petit Jean, Pascale, Jean-Jacques et Fragan! On vous embrasse tous très fort !  

photos n’arrivent pas à charger! Internet de retour mais version escargots!

4 réflexions sur « Jeudi El Chaten Sur la piste du Fitz Roy »

  1. J’adore avec la carte ; en grand écran avec tout le panorama et les photos qui défilent je m’imagine avec vous… mais “faut pas rêver” ! Trop magnifique on a envie d’y aller !
    Madame “Muscle” et Calimero si je comprends bien… mais vous êtes sacrément courageuses de faire tant de “grimpettes” ! C’est sur qu’àprès ça le resto est le bienvenu !
    Merci de nous régaler du récit de vos journées ! ♥
    Je vous embrasse fort sous les giboulées de mars bretonnes qui sont revenues depuis hier 🙁

  2. Merveilleuses photos qui nous rappelle nos randos dans ces lieux si lointains mais tellement beaux . Oui c’est grandiose. Continuez de vous et nous régaler

  3. un peu tard pour commenter cette etape, mais quelle beaute en avril, nous avions randonné et grimpé, aussi, dans ce décor mais en février;
    Merveilleux! je vous envie de tant de decouvertes et d’audace, bravo pour les recits et les photos
    a plus

  4. Oh surprise!!! je l’avais commenté…..

    Finalement je vois que je reviens vous lire de temps en temps, Adios, vous en êtes à l espagnol maintenant

Les commentaires sont fermés.