Librairie et lac de l’ouest d’Hangzhou

Un œil fermé et l’autre sur Messenger pour organiser en direct avec Milieve et Francis le programme de la journée. Le temps annoncé beau par la météo affiche un ciel de plomb. Nous logeons à proximité du lac de l’Ouest mais cela aurait été trop simple de commencer notre journée en le visitant… Optimistes sur une hypothétique apparition du soleil, nous décidons de partir à la découverte de la librairie Zhongshuge, designée par la société Shanghaienne XL-Muse. Située au cœur d’une zone commerciale, nous avons bon espoir de la localiser facilement. Et bien, il en sera autrement. Le métro le plus proche, à 2km de l’endroit présumé, nous libère dans un labyrinthe d’immeubles avec pour seule indication des inscriptions chinoises. Nous nous faisons aider par quelques passants et nous nous retrouvons dans une bibliothèque de trois étages. Ce n’est pas ça. À force de déambuler dans le quartier nous finissons par trouver le centre Star Avenue. Dans cet immense centre, localiser la librairie n’a pas été plus aisé. Enfin, nous pénétrons à l’intérieur. La bibliothèque est couverte de miroirs créant ainsi l’illusion de longues rangées sans fin. Cette forêt de miroirs, au design moderne et contemporain nous aura donné du fil à retordre. Francis et Milieve qui nous rejoignaient en scooter, ne seront pas plus brillants que nous ; heureusement, le modernisme existe! ils s’en sortiront grâce à la géolocalisation de notre position. Avec tout ça il est l’heure de déjeuner. Hop en taxi pour le lac avec Milieve et sa patte folle, Francis nous suit en scooter. Logiquement le lac de l’Ouest constitue l’attraction majeure de la ville avec une marche de 4 à 5 heures pour en faire le tour. Nous nous contenterons d’une modeste ballade dans une petite zone de celui-ci car à défaut du soleil, c’est la pluie battante qui nous a rejoint. Direction un top restaurant en bordure du lac pour une petite bière et une partie de cartes. Puis, le temps passant et les plats appétissants circulant autour de nous ont eu raison de nos estomacs. Quelques délicieux légumes et notre premier poisson mandarin. Excellent dans sa petite sauce aigre douce, j’ai adoré la préparation. Prédécoupé et légèrement frit, il ne reste plus qu’à attraper des bouchées avec les baguettes. Au revoir les amis canadiens ; nous sautons dans un taxi pour la gare et prenons la direction du retour dans notre petite chambre de Shanghai.
Belle journée à vous

 

Une réflexion sur « Librairie et lac de l’ouest d’Hangzhou »

  1. Bons chiens de chasse… vous avez fini par la trouver la librairie !
    Pfff ! 4 ou 5 heures de marche ne vous faisaient pas peur sous d’autres cieux – plus cléments- il est vrai ! Les parapluies ont été un bon investissement 🙁 tout compte fait !

Les commentaires sont fermés.