Marché de Tarabuco 1er juin

Spread the love

DSC09651 (640x480)

Voilà, voilà nous sommes à 6H45 devant la porte de l’agence qui nous emmène à Tarabuco pour le jour du grand marché ! Ce départ est matinal car une course automobile va bloquer la circulation et empêcher tout trafic sur le chemin qui conduit au village. … un café, un maté… et nous sommes toujours tous devant l’agence ! Voilà c’est un des exemples de la fiabilité des transports, enfin surtout des chauffeurs en Bolivie ! Le nôtre ne s’est pas levé et il a fallu que l‘agence trouve un bus et un chauffeur à la dernière minute ! Tout va bien, les trois quarts d’heure de retard ne vont pas nous pénaliser car l’organisation de la course est également en retard ! (en exemple de plantage de chauffeur, nous avons un groupe qui est resté coincé dans le sud Lipez (où nous étions !) suite à une appréciation sur feuille évaluation pas au goût du chauffeur ! Celui-ci a donc planté le groupe dans un village au milieu de nulle part ! Hé oui !). Arrivés au marché, on a croisé et recroisé des français rencontrés au cours de ces derniers jours ! Sympa ! Ce marché est l’opportunité de voir les différentes tenues des ethnies de la région. On a particulièrement apprécié la tenue des hommes genre « certains l’aiment chaud » ! (film avec Maryline Monroe !). Les gens échangeaient entre eux en quetchua et ne se sont pas privés de se moquer de moi lorsque j’ai testé leur jus de fruits ! Enfin ce qui y ressemblait ! Martine va un peu goûter avec moi mais Virginie et Jean Aymeric vont rester bloqués sur l’eau de la fontaine centrale qui sert à allonger les jus de fruits et sur les deux verres qui semblent servir à l’ensemble du marché ! Bon ! Moi j’ai déjà un problème de gorge alors je risque plus de contaminer que l’inverse ! Hé oui à présent qu’on retrouve de la chaleur en journée, cela favorise les microbes genre rhume et poussée des ganglions ! Afin de pouvoir prendre quelques photos sans passer pour des touristes irrespectueux j’ai trouvé la tactique ! C’est passer à table avec les locaux dans les bouisbouis de marché ! Je déjeunerai donc trois fois ! Enfin quatre si l’on compte le déjeuner de retour à Sucre vers quinze heures! La fin de journée sera consacrée à se décider pour le trek de deux jours. Nous l’effectuerons avec Virginie et Jean-Aymeric et sommes donc assurées du meilleur choix ! Dîner dans nos quartiers consulaires après une coinche largement perdue et au lit !

Aujourd’hui Lundi, je me suis à nouveau débattue avec le service visa pour obtenir de l’argent (en route pour demain matin ou à notre retour de trek !) et j’ai suivi à distance le combat de nos amis breton pour récupérer ma carte bancaire et l’envoyer par DHL en express ! Bravo et merci à tous ! Vive l’amitié ! Ensuite nous avons étudié la suite du voyage ! Pas simple ! Entre les micros avions pas sûrs, les bus à des horaires impossibles et les routes style raccourcis considérées comme impraticables, moi je dis que Chantal (du blog Bolivie, voyage de l’extrême !) elle n’a pas tort ! Hihi ! Du coup on verra Jeudi ! La journée passée à se promener dans les rues de Sucre a confirmé la beauté coloniale de cette ville blanche mais également que malheureusement ici aussi lorsque les minorités sortent de leur campagne, la civilisation ne les épargne pas ! Entre les femmes des différentes ethnies qui travaillent sur la voie publique en cassant les trottoirs à coup de marteau, vendent des babioles ou se tiennent sur un coin de rue, les enfants assis sur le sol et les hommes âgés qui font la manche, il n’y a pas de quoi être fier de cette humanité qui, où qu’elle soit rejette ses plus faibles ! Pendant ce temps en privilégiées que nous sommes, avant de profiter d’un bon repas nous passerons la soirée au cinéma avec Maléfica en 3D ! Sympa !

Demain matin nous partons avec Christophe (le consul) et Enrique un guide bolivien pour explorer les environs ! Au programme de demain une petite randonnée sur le chemin des Incas (cool, seule la descente est prévue !), une nuit en refuge et sept heures de grimpette le lendemain avec sac à dos ! Pas gagnée la montée avec l’altitude !

Alors à Jeudi soir si nous ne sommes pas asphyxiées !

Bizh à tous

5 réflexions sur « Marché de Tarabuco 1er juin »

  1. Gare à vous les filles ! Depuis que j’ai lu les sacrifices humains aux abords de la mine => je m’inquiète…. Soyez prudentes et faites nous profiter encore et encore de vos superbes découvertes !! Bisessssssssssss

  2. Alcool potable “ceibo” : fallait le faire !!
    Vous aviez bonne mines dans la montagne ça vous a botté !!
    Quel sorte de minerai ?
    Bizzz

  3. Pensée pour toi Isabelle ce matin en me faisant un café en poudre au bureau !! 😉
    Bisous

Les commentaires sont fermés.