Otijtotongue Kamanjab Mardi 8 octobre

Spread the love

Mardi 8h30
L’internet s’est rétabli et je viens de vous envoyer notre périple d’hier ! C’est parti pour 300kms ! Nos bonnes têtes ou peut être ma qualité de conductrice! font que nous embarquons une autochtone qui souhaite se rendre au village 150km plus loin ! Après l’escale pour déposer notre autostoppeuse en pleine brousse nous avons fait une halte à Epuwo (pas de photos !). Là nous avons déambulé dans les différentes épiceries, le marché et la rue. Un festival de couleurs, coutumes et costumes nous à littéralement transportées dans ce que l’on peut vraiment appeler une petite ville africaine ! Les himbas, les hereros en tenue traditionnelle, les africains arborant un look « Aldo Macionne » et les paysans tous vacant à leurs occupations donnent un air animé de « joyeux bordel organisé » à la rue commerçante de ce village. Le plein d’essence et en avant ! Une chance, la piste est à présent goudronnée, le 4X4 peut enfin se dégourdir les pistons ! Les paysages traversés (qui doivent être admirables à la saison des pluies) se passeront de nos arrêts photos : ligne droite jusqu’à destination. Martine me fait la lecture, lonely planete annonce un magnifique Lodge pour notre arrivée ! Super ! Nous y voilà ! Hé oui c’est l’Afrique du magnifique Lodge il ne subsiste plus qu’une belle piscine ronde (déjà pas mal !) et une ferme aux guépards ! Le bar et le restaurant ont disparu et avec eux l’internet ! Nous voilà installées face aux grillages qui nous séparent d’une réserve de guépards sauvages. Dès notre arrivée un premier vient nous saluer ! Sympa mais Martine n’est pas rassurée sur la solidité de la clôture !
2H plus tard, nous sommes conviées à monter debout dans la benne d’un 4X4 pour rendre visite aux 4 guépards apprivoisés puis à aller observer les sauvages ! En effet les Guépards tels des gros chats se sont approchés et il y en un qui a commencé à me lécher l’épaule (langue très rugueuse, mais je ne lui ai pas dit ! pas question de le vexer !) Quant à Martine, elle s’est retrouvée avec le « gros chat » accroché à sa cheville, les crocs plantés et les pattes la bloquant ! Moi j’ai ri mais elle, pas trop ! Il a fallu l’intervention du dresseur pour la sortir des griffes du guépard bien décidé à jouer encore ! Bon blague à part même si c’était gentiment fait, elle a un bleu à la place des crocs !
Bisous à tous
Demain, début de 3 jours de Safari !
Comme vous avez pu le constater, nous n’avons pas retrouvé d’internet en route et allons voir si cela fonctionne à l’intérieur du parc d’Etosha.

6 réflexions sur « Otijtotongue Kamanjab Mardi 8 octobre »

  1. Et “Chaussette” alors ? vous lui faites des infidélités. Je retiendrai simplement que vous êtes müres pour les tobineaux….tout petits tout mignons… un ou……..deux de côté ? Attention aux souvenirs poilus que vous rapporterez !
    Bon safari, veinardes !
    Pascale et JJ

    1. Donc c’est confirmé ? Des petits Tobinaux en route ? Avez-vous croisé la pepette Filo ? Il parait qu’elle a changé de look ? Gros bisous à vous deux et bonnes vacs!

  2. Bon pour les cOnSignes de sécurité on repassera après Martine chatouille un crocodile maintenant on a Martine donne la papaTte au Gros chat
    Je suis pas sur mais faudra peut être cHanger de tactique avEc les serpents
    Bises les filles et contnt de vous retrouver

  3. Tu voulais des sandales en fourrure…de guépard Martine ? Je n’aurais pas été très rassurée je crois à ta place…!
    J’adore toutes vos photos !
    Bisous

Les commentaires sont fermés.