Retour Puno

Spread the love

DSC06694 (480x640)7h30 nous amorçons la descente vers le port accompagnées de Josefina qui se plaint de l’obligation de l’association du village d’enlever le collant présent sous sa jupe! Normal ça caille! Et là voilà pieds nus dans ses chaussures pour répondre au cahier des charges! L’organisation ici est stricte pour tout le monde! Chaque famille d’accueil a obtenu un diplôme pour le faire, ce qui nous a valu une excellente cuisine, extra et du linge propre! Nappe, torchons, draps, serviettes! Pas négligeable! Sur l’île est mis en place un système de rotation pour le choix des familles tout comme le choix des îles flottantes. Cet esprit communautaire est quelque peu controversé avec des guides véreux qui privilégient des familles par le nombre de personnes reçues! L’avantage pour les anciens de ces îles c’est qu’ils ne sont pas dérangés! L’inconvénient pour nous touriste c’est d’être parqués et de ne pas pouvoir déambuler à notre guise! Sauf à échapper à l’organsation de la visite des temples ce qui serait dommage! Puisqu’ensuite nous sommes sous la responsabilité des familles et du coup ne pas respecter leur règles c’est leur faire prendre le risque de perdre leur agréement! Que je n’aime pas ça! Pour notre début de visite, le Pérou perd des points dans mon estime! Même si pour le moment la population rencontrée est extra! Salut….. Nous retrouvons avec plaisir notre équipe de francophone, chacun échange sur ses conditions d’hébergement et nous constatons que la majorité était dans des conditions beaucoup plus précaires que nous ! Oui mais nous, nous étions chez le chaman! Curieusement le vent particulièrement fort cette nuit a déclanché des vagues dignes de l’océan sur le lac! Notre embarcation à fond quasi plat commence une danse du roulis à en faire palir plus d’un! Pour le coup seul Florent et moi seront installés sur le roof! Quelques heures plus tard Taquilé apparaît! Cette île a un petit air de l’Isla del Sol (voir bolivie!). Une bonne grimpette (sans cheval de secours!) nous conduit sur la place du village d’où part un sentier côtier qui cette fois-ci va nous conduire dans un restaurant! Là encore aucune excentricité n’est toléré et pour respecter une équité, chaque agence se doit, toujours par rotation, d’emmener ces touristes dans tel ou tel restaurant! De retour à Puno en fin d’après midi l’équipe francophone et notre catalane (lachée par les belges!) s’est retrouvée pour dîner dans un super restaurant ! L’alpaga grillé avec sa sauce café était tout simplement un délice! Nous n’avons pas encore testé le cuy! “cochon d’inde!” (N.C. : prononcez couille!!!) A suivre… Excellente soirée, dodo et le Pérou bloque toujours l’ouverture de mon site internet!
Bizh à tous

3 réflexions sur « Retour Puno »

  1. Hello Mes cocottes… J’ai loupé des épisodes ! Il fait beau donc pas beaucoup sur l’ordi mais je pense à vous ! Je vais faire “marche arrière” pour savoir où vous êtes… !
    BIsous

  2. Hola como va ?

    maintenant on est a Mendoza, apres cusco et le macchu picchu tout a pied (on a fait le salkantay trek, 5 jours de marche entre 2900m 4600m et 1900m on est passe par hydroelectrica monter et descendu le machu picchu a pied et revenu a hydroelectrica a pied aussi)
    On est aller a huacachina ou on a fait du sandski
    on a vu les lignes de nasca
    du surf a arica et iquique au chili
    on est rentourne en argentine en passant par san pedro de acatama
    Salta, cafayate, et cordoba

    tout va bien sauf que je me suis fait vole mon sac avec beaucoup de chose (cameras, tel, veste, affaires chaude ect…)

Les commentaires sont fermés.