Taganga

Spread the love

Ce matin nous retrouvons le plaisir d’une douche normale, fini le système seau d’eau froide au milieu des toilettes. Le sac de linge est déposé à la laverie, les cinq jours de blog sont désormais à jour, nous pouvons prendre la direction du port de Taganga. Après l’effervescence du samedi soir, la ville semble endormie. Nous gagnons le croisement indiqué et hop le bus pour Taganga fait son apparition. Quelques 20 minutes plus tard la baie apparait. Le bus qui effectue le tour de la ville nous laisse entrevoir un lieu quasi déserté où s’alignent des pancartes à vendre et où, dans les maisons habitées, semble régner une misère bien visible. Le port de pêche s’apparente davantage à un espace pour touristes avec ses bars et restaurants plutôt haut de gamme pour l’endroit. Les habitants de Santa Marta s’entassent sur la plage du port. A quelques minutes de marche, la plage blanche offre un point de vue beaucoup plus naturel. Nous trouvons à bas prix notre ceviche de crevettes que l’on complétera avec une bonne glace aux fruits de la passion. Quelques échanges avec les locaux que l’on a rejoints dans la zone d’ombre car hors de question de d’exposer au soleil aujourd’hui et retour à la ville où le marché artisanal et d’objets en tout genre occupe toujours la place des amoureux sur le port. Passage à l’hôtel et un bon restaurant dont l’addition va quelque peu bousculer notre budget journalier mais bon…
Voilà cette petite journée tranquille s’achève et demain c’est départ pour la Sierra Nevada.

Une réflexion sur « Taganga »

  1. Ben mon message est parti je ne sais où… 🙁
    La fin c’était “profitez bien et arrosez la Ste Martine… ! Bisous à vous deux 🙂 “

Les commentaires sont fermés.