Vallée Sacrée – Cusco

Spread the love

DSC08224 (480x640)Départ à 8h30 pour la vallée sacrée des Incas! Elle porte son nom en raison des montagnes qui l’entoure. Un petit tour de cinq heures à nouveau prises en charge par un guide qui nous abreuve avec passion de l’histoire de son pays et du savoir des Incas. Le moment fort de cette sortie sera le site “Moray” le premier et le seul laboratoire de semences au monde à l’époque des Incas depuis 1434. Impressionant! Déjà à l’époque, ils avaient étudier le sol afin de s’assurer e pouvoir éviter des inondations dans leur centre de recherche agronomique! Après un dosage savant de différentes couches de pierres, sable et argile ils ont importé de la terre des différentes zones de leur territoire et ont réussi grâce aux formes des terrasses et à leur profondeur à recréer toutes les micro climats des zones agricoles de leur royaume! Ainsi pouvait commencer des transformations et essais de culture pour la côte, la montagne et la jungle! Impressionnant! Dire que les catholiques les ont exterminés lorsque les jésuites et autres confréries n’avaient pas réussi à les évangéliser pour des motifs tel que: leur croyance en plusieurs dieux! Faux, un seul dieu, celui de l’univers qui se décline en trois dimensions (comme les catholiques) l’esprit et la spiritualité (ici spiritualité concerne l’adéquation avec la terre, la pachamama qui donne tout) symbolisé par le Condor, la force qui représente le monde dans lequel on vit et prend forme du Puma et le monde souterrain, celui des morts par le serpent. Ils ont été exterminés aussi pour raison d’inceste! faux également, dans leur langue les mots frères et soeurs désignent tous les hommes et toutes les femmes! Traduit en espagnol et interprété, ils seront accusés d’inceste et cela servira de pretexte supplémentaire pour leur perte! La pachamama et toute ses déclinaisons est assez complexe donc je ne reprendrai pas toutes les explications que nous livrent au fil des jours les différents guides! Notre dernier arrêt sera consacré au troisième plus grand salar du monde! Avec nous vous avez découvert le salar d’Uyuni (le plus grand), les salinas grandes du nord de l’argentine (le deuxième) et aujourd’hui les salinas de Maras (3ème )! Magnifique série de 4000 bassins où se côtoient les constructions pré-incas, incas et actuelles qui délivrent fleur de sel, sel de bain (marron appelé rose) et sel classique! Un ruiseau à eau tiède et de forte concentration saline (16%) se déverse sur l’ensemble et de nombreuses plantations (mangé le nom!) style aloé véra qui apporte la teneur en iode nécessaire au sel de table! Encore un exemple époustouflant de l’ingénuosité et de la science de ce peuple Inca! Pas de bol pour les photos l’orientation du soleil m’a empêchée de vous transmettre toute la mesure de l’endroit! Retour sur Cusco où en mode tout terrain le bus nous invite à découvrir des paysages bucoliques de scènes de culture où les boeufs attelés aident à l’ouvrage! A l’approche de Cusco, toujours cette réalité de manque de développement de ce pays où les monticules de décharges qui font face aux habitations nous rappellent cruellement les imondismes indiens! Ici point de cochons, de vaches et d’enfants à trier les tas mais des hordes de chiens qui semblent apprécier ce mode de dépôt! Cusco, direction le déjeuner version quatre heures puis l’hôtel car Martine malgré les dire du médecin a toujours belle et bien une bonne fièvre! Demain nous repartions en exploration de la vallée sacrée, mais cette fois-ci nous faisons escale à Ollantaytambo! Ensuite demain, nous espérons trouver la voiture qui va nous conduire à hydrolétrica pour ensuite attaquer notre marche à pied pour Aguas Callientes (point de départ des bus pour LE Macchu Picchu!) En espérant que les jambes de Martine seront plus concluantes qu’aujourd’hui pour les déplacements!
Pas certaine de retrouver internet! Alors portez-vous bien et Excellent anniversaire à Polo et Muriel !  Et un petit coucou à Roman et Marc de retour en suisse après 18 mois en Amérique Latine! Hé oui notre tour approche!