Vendredi Concepcion & Santa Rita& San Ignacio

Spread the love

DSC01864 (640x480)Comme précisé dans le message précédent, nous entendons le balai d’hélicoptères ! L’internet qui sera mis en avant dans l’heure qui suit comme une énorme avancée dans cette région par Evo Morales, a décidé de ne pas fonctionner ce matin ! Du coup nous gagnons la place à la recherche du collectivo pour Santa Rita ! Trop tard ! Tout le monde est déjà parti ! Ok pas grave nous hélons deux taxi-motos et notre journée avec eux commence ! 15 km de sensations plus tard, après une micro pause au niveau du lac, nous atteignons ce petit village où toute la communauté a revêtu son habit de fête pour le secrétaire de l’Onu et le président venus saluer cette minorité et mettre en avant les nouveaux équipements (eau potable et antenne de télécommunication, dixit Evo, ils vont pouvoir suivre le mondial ! apparemment, pour le moment la télévision e figure pas dans les équipements familiaux !). Pour avoir une meilleure vue sur la tribune, je me perche sur la borne d’arrivée du robinet d’eau potable du village ! (A ce moment-là, je n’étais pas au courant que c’était celle  inaugurer!). Une  heure de discours plus tard (Morales, secrétaire ONU, maire de Conception (le plus virulent, drôle !) puis à nouveau le président pour remettre les enveloppes financières aux différentes communes pour honorer les meilleurs projets de développement ! Entre chaque palabre, danse et musique font office d’intermède !  La chaleur se fait de plus en plus forte et Martine part se réfugier sous un des barnums montés pour l’occasion. Un homme de la sécurité du président se dirige vers moi et me demande de descendre, je suis installée sur l’objet de l’inauguration ! En moins de cinq minutes, la fontaine moderne (!)est prise d’assaut par des banderoles en guise de garde-fou et les journalistes. Logiquement je devrais me retrouver expulsée mais j’entends : – « Hola, como estas su pie ? » Ah super derrière la banderole de l’hôpital de San Javier se trouve mon « kiné » Alors, pas partie acheter la botte  Santa Cruz ? Me dit-il ! Puis il m’invite à tenir la banderole avec son équipe ! Voilà comment je vais me retrouver en première loge et arrosée par le secrétaire de l’Onu et le président qui vont trouver drôle de mettre le doigt dans le trou du robinet ! Après cet épisode, on décide de circuler dans le micro village où cochons, ânes et moutons semblent dépossédés de leur territoire ! Une bonne rigolade à voir débouler devant nous le secrétaire général à la recherche des toilettes suivi au pas de course par un garde du corps venant de prendre conscience qu’il avait laissé tomber chapeau et fleur pour s’esquiver tout seul ! Une tape sur l’épaule ? Nos deux as à deux roues nous manifestaient leur présence ! Un verre de chicha avec eux (boissons à base de maïs brulé légèrement alcoolisé (différent du api)) et hop direction la fiesta agricole à Conception (après avoir vu décoller les hélicos qui poursuivaient jusqu’à Santa Cruz où (vue à a tv) un gâteau aux feuilles de coca (spécialité ici) sera servi au secrétaire pour ses soixante-dix ans !)). Les motos s’arrêtent, Martine descend et mon chauffeur éclate de rire (voir photo Martine !) ! La fiesta agricole va se résumer à une petite série de stands avec une majorité de bananes et d’oranges ! Pas d’animaux ! Bon on profite tout de même du stand brochettes puis partons nous réfugier dans le restaurant d’à côté pour attendre nos motos et un petit rami, un ! De retour à l’hôtel, je passe un moment à discuter avec un exportateur de bois tout en regardant l’Espagne se prendre une raclée ! Un passage au cyber pour réussir à envoyer le message d’hier puis toujours en moto nous accédons au terminal de bus ! C’est parti pour près de cinq heures de piste à se faire secouer et décoller du siège ! Entre la sensation d’une traversée Doëlen-Groix sur le « p’tit bleu » par gros temps et ça ! La seule différence comme précise Martine c’est que nous restons au sec ! Avec toutes ces vibrations on comprend pourquoi seuls des rivets tiennent le peu d’accessoires d’ouverture des fenêtres ! Plus de 21H nous découvrons San Ignacio ! Plus de trente mille habitants annoncés dans le guide ? Où sont-ils ? Des rues en pistes rouges bordées en majorité par des bâtiments coloniaux ou de la mission qui semblent désertés ! Pas de taxi version moto ou voiture en vue ! Nous sommes comme depuis quelques jours les seules touristes ! Alors marche en demandant des indications ! L’hôtel repéré n’existe plus ! Super ! Alors marche dans l’autre sens vers un plus cher ! Evidemment celui-là il est ouvert ! Dépose des sacs et hop demi-tour vers le micro restau de rue déjà repéré ! Pfououuu ensuite une bonne nuit ne sera pas de trop¡

3 réflexions sur « Vendredi Concepcion & Santa Rita& San Ignacio »

  1. Hihihi Martine ! Tu t’es fait un masque…j’espère que c’est de l’argile ! Je regarderai le reste ce soir !
    Bonne journée, bises

  2. Hahahahahahahaha !!!! comment fais-tu Isa pour toujours être là où il ne faut pas !!!! se retrouver debout juste sur la “fontaine” qui allait être inaugurée par le Président de l’ONU : moi je dis BRAVO !!!!! j’en rit encore et encore !!!
    Merci les filles de me faire voyager tous les jours avec vous et me prendre des bonnes crises de rigolade !!!!!!
    Bisesssssssssssssssssssss

  3. Tu oubli que le petit bleu il tombe en panne de moteur pour te permettre de pêcher
    Une fOntainE à eau qu’elle drôle d idée
    Je déclare le robinet de ma cuisine ouvert
    Pas de président pas d ONU pas d isa
    L apéro est servi ….. ( plus de chance de marcher)

Les commentaires sont fermés.