2 décembre Muang Ngoi

Spread the love

Cette journée s’annonce genre « île de ré » à savoir bullage, lecture, randonnée de 4 ou 5h et bullage ! En bref aujourd’hui c’est vacances ! Pas de transport ni de déménagement ! Seul hic à l’endroit, l’internet n’existe pas sur cette partie de montagne accessible principalement par voie fluviale. 6h45 j’obtiens de l’eau chaude pour que l’on puisse prendre un premier café sur site, moi dans le hamac d’où je vous écris et Martine au lit avec son livre ! Une première en 3 mois ! Cela fait du bien ! Et je pense que le Laos nous réserve de belles journées ! Les nuages commencent à se dissiper faisant place à un ciel bleu pale ! Les premiers bateaux se mettent en route et mon ventre me signale qu’il est temps de prendre une douche pour se rendre sur le lieu où j’ai repéré un riz gluant à la banane et au lait de coco ! (info de dernière minute : l’eau de la douche est glacé ! Ca réveil !) (re info le petit monsieur de l’hébergement est passé par là, a bien rit de ma douche glacée et Martine, elle, aura de l’eau tiède ! (eau chaude uniquement le soir !) Voilà il est 10H le soleil nous sourit, Martine a géré la lessive, nous démarrons notre excursion vers les grottes et deux ou trois villages en fonction de l’énergie des jambes ! Nos hôtes nous saluent, ils sont adorables !

6h plus tard de retour au village avec Chris (la dame belge que nous avions rencontrée dans le bus de Dien Bien Phu) croisée en montagne et avec qui nous sommes rentrées par les rizières. Cette randonnée qui grimpe (En même temps en plein cœur des montagnes, on aurait pu s’en douter !) nous a conduites au petit village de Bannaka. Ici chacun s’affaire entre fabrication de range couteau, réparation de chapeau, cuisine, jardinage, préparation de barrière tressée en bambou, conception de paniers, tissage… Des enfants jouent à l’élastique, deux petites filles s’occupent à réaliser une coiffure à une troisième et le tout dans un silence surprenant ! Pas l’ombre d’un moteur ! Les rares scooters sont tranquillement posés devant les habitations. Aucune voiture, le rêve ! Nous nous approchons tranquillement pour observer les différents travaux, les habitants s’expriment uniquement en laotiens ou en …? mais c’est avec le sourire qu’ils nous montrent leurs travaux. Nous avons déjeuné chez une dame qui propose des hébergements à 1 euro ! Mais pour ça il faut avoir le courage de porter son sac ! Pour ce prix vous avez un cabanon sur pilotis avec matelas au sol et literie, mieux que le camping et tranquillité assuré ! Aujourd’hui le soleil et la chaleur était au rendez-vous mais dès 16H30 la nuit commence à poindre et la fraicheur avec ! Après une douche bien chaude direction apéro et nems ! Couchées comme les poules, on se réveillera avec le coq demain matin !

Point « ça nous amuse » : Le jeune serveur (13 ans à tout casser !) qui s’allonge entre chaque service et qui goutte l’alcool en buvant au bouchon avant de préparer les cocktails ! Dans un autre restau c’est la jeune serveuse qui essuyait les assiettes qu’elle jugeait sales avec sa jupe. Le hic c’est que la jupe, elle, n’avait probablement pas rencontré de lessive depuis un certain temps !

Point touriste : Ce petit village a remis aux normes toute son électricité d’hébergement grâce au mariage de l’une des leur avec un suédois électricien. Certains habitants parlent un peu l’anglais avec l’intervention de jeunes touristes qui le leur enseignent. La suite nous dira si nous sommes tombées sur un coin exceptionnel où si cela se généralise !

Point pour Flo : ici une bière c’est 650 ml à 1euro50 et pour le café, je suis organisée j’ai ma petite bouteille d’eau pleine de lait concentré sucré ! Les nems sont excellents et plus on va descendre plus il va faire chaud… tu reviens ?

4 réflexions sur « 2 décembre Muang Ngoi »

  1. Mais ç pas vrai ils boUffent aussi les Chats, ils ont un chat dans la gorge , votre voyage éclairé mes connaissances
    La question c qu esT ce qu ilS vont goûter de la bretonne pour Martine c goût beurre sans gluTen iSa c fumée c sur mais le petit goût si c plus whisky lambic. Pampero après toutes ces années c ti quoi le goût

  2. Ah ! Enfin vous vous pausez un peu… et bullez ! Je suis contente sinon vous ne tiendrez pas le coup à “galoper” tous les jours ! Je regarderai les photos plus tard…
    bonne journée, bisous

  3. salut c’est bien de ralentir le rythme et de prendre le temps Bonne découverte du Laos pays que j’ai bien aimé aussi à tout bientôt

  4. Buller a l’ile de ré on connait…vous nous avez initié !mais là c’est quand même du top bullage…je voudrais bien comparer! Merci pour ces longs recits et ces photos…c’est déja ça! Profiter bien de ce mode vacances…je vous embrasse et tom vous fait un sourire ( et il sont plein d’amour les sourires de tom!)

Les commentaires sont fermés.