Brandberg – Palmwag

Spread the love

7H45 le départ sonne, polaire, chaussettes nous voilà prêtes à affronter les 14° de Swakopmund qui vraisemblablement devrait nous suivre jusqu’’à Cap Cross ! Arrivées sur le site, les otaries nous livrent leur spectacle quotidien : bébé avec maman, jeune entrain de jouer et anciens qui se disputent leur place de rocher tandis que les plus hardis jouent ou pêche dans l’eau ! Impressionnant tout de même cette colonie de phoques ! Je précise que nous sommes descendues avec un mouchoir imbibé de menthol, ça aide à apprécier le spectacle ! 2H00 plus tard nous approchons du Brandberg et entamons un changement de tenue ! Nous venons juste de prendre 40° supplémentaires au soleil ! Des paysages magnifiques bordent la piste et Martine cesse sa recherche de plantes du désert !

Arrivées au Lodge de notre campsite nous avons juste le temps de déjeuner (important) et de monter la tente avant de retrouver le camion qui nous emmène en drive éléphants ! Là étant donné la chaleur, les gens se désistent et nous nous retrouvons entre finistériens pour effectuer cette sortie ! Un couple d’amis infirmiers de Brest même et nous ! Super ! Après deux heures de déambulation dans un décor somptueux où nous avions l’impression de réaliser un tour de ferme (vaches, chèvres, canards, pintades, ânes et mulets circulaient dans le bush !)nous arrivons à une oasis et là majestueusement se dressent devant nous une éléphante et son petit ! Le camion approche tout doucement et stop ! Plusieurs éléphantes sortent des fourrés et nous font face à une vingtaine de mètres. Puis curieusement une éléphante telle une hôtesse de l’air commence à mimer les signes avant coureur d’une charge comme indiqué dans notre manuel du campeur averti ! Je m’apprêtais à faire part à Martine de cette observation quand le camion démarra et fit une marche arrière impressionnante ! (comme quoi j’avais bien lu !). Notre guide nous fit sortir du véhicule et nous demanda de nous cacher perchés sur des rochers ; les 4 finistériens dont nous sommes (plus habitués aux berniques !) ont obtempéré sur le champ ! (c’est que c’est réactif un breton !). De là nous avons eu la chance de voir un défilé de femelles avec leurs petits : ce fut magique. Le seul hic c’est qu’au moment de repartir, d’autres éléphants sont arrivés et qu’au final ce tour qui devait durer entre 2H30 et 3H a mis près de 4H. Une fois au Lodge nous avons sauté illico dans la piscine pour nous rafraîchir. Voilà il est près de 22H, les bretons viennent de nous quitter après un petit apéro dinatoire (on sait aussi recevoir dans le désert !) un petit vent frais s’abat sur nous et la température est désormais de 31° !

Pas d’internet car nous sommes à bout de brousse !

Ce matin, matinales nous nous sommes présentées au départ de la randonnée (enfin juste 1H30 aller-retour) pour aller voir la White Lady de Brandberg (l’un des vestiges le plus important de l’art préhistorique sur le continent africain). Là nous avons eu l’agréable surprise de retrouver le couple très sympathique de français que nous avions rencontré à Swakopmund ! C’est donc tous les quatre que nous avons parcouru cette crapahute dans la montagne précédés d’un guide. Il nous a montré des traces fraîches de léopard, mais au vu du débit de paroles qui s’échangeaient entre nous, je doute que nous risquions de le surprendre ! Cependant, téméraires comme nous sommes, nous avons respectés les consignes du guide et sommes restés groupés ! A l’issue de cet agréable moment notre 4×4 a repris le chemin de l’étape suivante. Nous avons eu la chance (merci la boussole !) de pouvoir suivre une petite piste de 100 km à travers le bush. Elle nous a conduites à travers des « villages » et là encore nous avons réalisé un ferme drive ! Les 150 derniers kilomètres nous ont transportées au milieu de montagnes aux couleurs totalement improbables ! Encore une fois cette Namibie nous a régalées de la diversité de ces paysages. Arrivées à notre Lodge nous avons fait le choix de nous poser, piscine et lavage de voiture pour moi et de linge pour Martine ! Au soleil couchant un éléphant est venu pour sa pose photo et nous saluer à l’apéro ! Sympa ! Ah, j’oubliais, avant l’arrivée sur Palmwag nous avons passé un poste de contrôle sanitaire, le passage de viande étant formellement interdit ! Ayant eu connaissance de cette situation qu’après être passé par la boucherie de Swakopmund, notre voiture regorgeait de viande ! Côte de bœuf, Koudou et Springbok ! Qu’à cela ne tienne ! Notre réception de la veille ayant largement contribué à vider cubis de blanc et de rosé, nous avons caché la viande dedans ! Super ! Tout s’est bien passé et au menu de ce soir côte de bœuf au barbecue !

Demain matin (6H30) nous démarrons la journée par un game drive à la recherche des Lions ! (pour info game ne signifie pas jeu mais animaux sauvages ! et drive indique en véhicule)

A suivre…

5 réflexions sur « Brandberg – Palmwag »

  1. Vous en faites des choses dans vos journées ! vous devez être fatiguées après tout ça…
    Bonne nuit ! Bisous

  2. Les plantes de Martine ressemblent à de la pâte d’amande je trouve…! et les empreintes du babouin à d’autres bien connues…! C’est quoi un dassi comme animal ? planqué dans son arbre on ne le voit pas entièrement ! et j’adore le bel attelage d’ânes, cool ! Les éléphantes ne sont pas agressives avec leur petit ?
    Faites attention avec les lions, on ne sait pas si ça mange des isabelle ou des martine….
    Bonne journée, gros bisous

  3. Ah oui quand même…ça en frit du monde sur les rocher pour pêcher la bernique !!! Trop coco le bebe éléphant aVec ses chaussETtes! Vous avez du être rAvieS les voir ! IcI, Samedi, une belle journée s’annonce
    encoRe ! Profitez bien, gros bibi

  4. petite pensée pour vous ce matin, je regarde “ÉCHAPPÉS belles” sur le botswana, éléphants, lions….herbivores et prédateurs sont au rendez-vous !
    C’est très beau, là encore vous allez en prendre plein les yeux ! Bisous

Les commentaires sont fermés.