Swakopmund

Spread the love

Mardi matin,

Devant notre petit déjeuner en pleine nature, nous assistons au défilé des Namibiens se rendant à la ferme pour travailler. Loin d’une ambiance de ville, nos travailleurs et travailleuses déambulent à pied le sourire aux lèvres en fredonnant un air local. Agréable réveil sous un soleil bienveillant qui contribue à annoncer une belle journée. Aujourd’hui, nous prenons la direction de la mer. 9H c’est parti !

40 km plus loin, nous faisons une première escale dans une station service au look de Bagdad café ! Plutôt chaleureux et insolite cet endroit qui surgit en plein désert ! Après une séance photo d’un écureuil jouant la star on réalise que 260km de pistes nous attendent ! En route !

Habituées à nos pistes « autoroute » où il est aisé de rouler en plein milieu, nous assistons à un changement d’ambiance ! Fini la solitude, la piste reliant la ville de Swakopmud au désert du Namib se révèle être un passage obligé ! Pour parfaire cette nouvelle ambiance, nous avons eu droit à un massage fessier sur une cinquantaine de kilomètres digne d’un mauvais agrès! Vive la tôle ondulée !

La séance sportive s’achevant, la piste s’est rétrécie et se sont les virages qui se sont succédés pour traverser des cols de canyon, spectacle magnifique mais nécessitant une concentration sur la conduite altérant quelques peu la beauté de l’endroit.

Ah bonne nouvelle, il ne reste plus que 150km ! Ces derniers se sont effectués en plein désert ! Hormis quelques autruches sorties de nulle part, du sable, du sable et encore du sable !

Inutile peut être de préciser que nous avons apprécié l’arrivée à Wallis Bay ! Et là du sel, du sel, des flamants roses, du sel et encore des flamants roses !

Allez, en avant pour Swakopmund ! Petite ville charmante, notre B&B est situé face à la mer, la chambre est équipée d’un grand balcon, je peux fumer, tout va bien !

Fatiguée et quelque peu ronchon de cette journée sans autre intérêt que celui d’un transfert, nous la finissons en beauté dans un magnifique pub en dégustant un énorme pavé de Springbok cuisiné à merveille ! Le tout arrosé d’un bon vin ! Je reprends le sourire !

Ce matin, cool ! Le petit déjeuner pris, nous nous dirigeons à présent à la ville pour acquérir notre pass pour le Moon Landscape désert ! Le ciel voilé et la fraicheur de la côte atlantique nous a fait abandonné l’idée de s’offrir une sortie en mer pour aller voir les dauphins ! Ce sera donc le désert et les plantes bizarres que souhaite voir Martine ! (Note de la correctrice : ce sont des welwitchia mirabilis, c’est pourtant pas dur à mémoriser !!! )

Alors à ce soir !

Bonne journée à tous

9 réflexions sur « Swakopmund »

  1. Tout ce sel………….ça ne donne pas soif ?
    Et la tente de toit : elle n’est pas UN PEU plus de traviole qu’au départ ?
    Bisous !

  2. ça me rappelle le Lac Assal à Djibouti ! Que du sel partout !
    Pour l’instant vous cherchez les plantes… mais c’est quoi le nom des bébêtes… ?
    Bonne journée, bisous

  3. Je viens de visiter votre blog !!! Un seul mot Magnifique Super photos…. Profiter au max ..votre aventure. BISOUS

  4. quoi de mieux qu’un bon repas… avec un bon verre après la secheresse !…encore plus sec que la Bretagne?….

    obligée ce soir de récupérer Emmy qui s’était sauvee pour retrouver sa copine philo chez bernard. Elle lui manquait depuis quelques jours. Heureuses de se retrouver… Je crois qu’elles ont réveillé tout le quartier.. i’m sorry ! (i try to improve your english !)

    Have a good day
    Pascale

    1. Merci pour les news ! Le voisinage n’a pas du apprécier mais moi ça me fait plaisir de voir que Filo reste égale à elle même ! Emmy grossit ? Les Tobinaux sont en route ? Gros bisous à vous et à Bernard et Tésé

  5. je suis tous les jours de plus en plus emerveillée par vos photos et ton récit isa qui est juste digne d’une “pouetesse” ! : quelle idée fabuleuse ce tour du monde !

Les commentaires sont fermés.