Xi’an et l’armée de terre cuite

Spread the love

Tranquillement mais sûrement, nous prenons la direction du premier bus qui va nous conduire à la gare où un second, après plus d’une heure de route, nous permettra de découvrir l’armée de terre cuite. Xin zeng s’est proclamé premier empereur de Qin (Chine) et a conçu cette armée dans le seul but de l’accompagner dans la mort. 700 000 personnes ont œuvré pendant 36 ans pour réaliser son rêve de mégalo. Les milliers de statues évoquent l’armée qui unifiera la Chine à la fin de la période des Royaumes Combattants (476–221 avant J.C.). Moulées au préalable, ces différentes pièces étaient, ensuite, cuites puis assemblées et, enfin, peintes.
On considère l’excavation des statues de l’Armée de terre cuite comme l’une des plus importantes découvertes du XXème siècle. Celles-ci ont reposé sous terre durant plus de 2000 ans avant leur découverte, de manière tout à fait fortuite, en 1974, par des fermiers qui creusaient un puits. Suite aux fouilles, les trois fosses vont révéler, approximativement 8000 statues grandeur nature et d’aspect incroyablement réaliste. Chaque personnage se différencie des autres par ses expressions et ses caractéristiques faciales, de même que par son habillement et sa coiffure qui évoquent son rang. En effet c’est spectaculaire même si nous ne voyons pas grand monde de cette armée. La majorité des statues est à présent protégée et quelques beaux spécimens sont présentés sous verre. Mais moi, j’ai craqué sur les deux chars de bronze découvert en 1980. Les détails et la finesse de ces réalisations sont époustouflantes. En plus les chevaux ont une super tête. Visite très chouette et bien gérée par un pur hasard au niveau du créneau horaire car au moment de notre départ , c’était l’invasion chinoise. Retour à Xi’an juste à temps pour profiter des remparts avant le coucher du soleil et du coup l’arrivée du froid. Je revois ma copie d’hier, finalement elle a du charme cette ville. Sur les remparts, on a été scotchées par le travail de fabrication des décors pour la fête des lanternes. Impressionnantes ces réalisations et grandioses même sans le dispositif de lumière c’est gai. Et voilà on se réapproprie notre petit salon et on va tenter de se motiver pour aller déguster les raviolis de Xi’an.
Point santé, je décide de ne plus en parler, je crois que la toux et le rhume vont nous tenir compagnie tout le voyage. Un seul point positif c’est quand je me mouche cela fait le même effet aux chinois sur nous quand ils se raclent la gorge. Du coup pour faire du vide devant moi pour prendre une photo c’est pratique !
Il y a un point que je n’ai pas abordé, c’est que depuis le début que ce soit les rues, les couloirs d’hôtel, les magasins, les bus, les trains, les métros, les musées nous sommes filmées. D’ailleurs ce serait sympa de la part du gouvernement de nous fournir le film de notre séjour en Chine !
Demain changement de décor… départ pour Chengdu, aucun intérêt pour la ville mais c’est là que sont les pandas. Youpi ! Bonne journée à tous

Images liées:

1 thought on “Xi’an et l’armée de terre cuite

  1. Wouah ! L’Armée de terre cuite ! Merci Isa pour la vidéo on se rend mieux compte ! Ils font des choses fabuleuses ces Chinois…
    Oui ! demande au Gouvernement de te donner les films de votre séjour, tu dis que c’est pour montrer aux amis combien ils font de belles choses…
    Bises mes cocottes

Comments are closed.