Chennai – Port Blair le 15 janvier

Spread the love

Bien organisées comme nous le sommes, cela arrive parfois, nous avions déposé nos sacs hier à l’aéroport ce qui nous a permis de nous déplacer sur Chennai avec un tout petit sac. Alors ce matin, légères nous sautons dans un rickshaw pour la gare. Bonne initiative car le train de banlieue fait office de RER le matin et il aurait été difficile de s’y glisser avec les gros sacs à dos. Que dis-je, il aurait été impossible même. Voilà, on s’envole pour les îles paradisiaques d’Andaman où nous séjournerons jusqu’au 28, soit jusqu’à la fin de notre périple indien puisque l’avion pour le Sri Lanka décollera le 29.
Arrivées sur Port Blair les mains dans les poches. Pas de guide papier, aucune information et pas de réservation d’hébergement et bien avec le recul du jour, ce n’était pas une bonne idée. La ville beaucoup plus vaste que l’on s’imaginait n’a rien de touristique et comme un fait exprès aujourd’hui nous sommes en « Happy Pongal » en bref pour nous tout est fermé, musées, vente de billets pour les bateaux et la prison de Port Blair à visiter. On finit par dégoter un hébergement à proximité du ferry pour Havelock, pratique pour aller réserver demain matin.  
Une petite marche à pied le long de la mer puis une visite à la plage la plus près où les touristes indiens profitent de la dernière heure du soleil. Pour le moment pas de couleurs à vous faire pâlir d’envie mais cela va venir. Enfin si internet nous le permet car il semblerait que même payant, il ne soit pas accessible partout. Nous décidons de louer un scooter pour cinq jours pour des destinations encore inconnues. Martine, qui pourtant a pris sa leçon de scooter en France avant de partir sera finalement derrière moi pour raison budgétaire. Alors demain, nous allons voir comment réussir à caser les sacs avec nous ! Les locaux arrivent bien à être à 6 dessus, on devrait s’en sortir !
La nuit noire est bien présente, je monte derrière le loueur sur sa moto et part récupérer le scooter. Les formalités administratives terminées, Il m’ouvre la route jusqu’à la guesthouse et part. Dès maintenant je me demande comment je vais retrouver la route dans cinq jours pour rendre la mobylette ? Je crois que notre heure d’internet va servir à télécharger des cartes qui sont indisponibles ici. Ne serait-ce déjà pour connaître notre direction de demain…
Alors à très vite avec de belles couleurs !
De retour d’un super restaurant après quelques virées dans le centre de Port Blair, je suis à présent repérée pour retrouver notre hébergement et le loueur de scooter c’est déjà un bon début.
Kenavo

Images liées:

1 thought on “Chennai – Port Blair le 15 janvier

  1. Ah ! ben vous revoilà en scooter… vos pieds vont apprécier je pense ! Vous n’êtes pas perdues et il y a tout ce qu’il vous faut ! Donc tout va bien ! Je regarderai plus de photos plus tard mais j’en ai vu une de toi Isabelle…même de dos je te reconnais MDR ! 🙂
    Bisous @+

Comments are closed.