De Xingping à Yangshuo

Spread the love

Un œil par la fenêtre, les pics sont toujours là et la brume aussi. Et bien nous allons devoir affronter la bruine pour nous rendre à la station de bus. On se renseigne à l’auberge, le jeune garçon de l’accueil ne connaît pas Fuli, il pense que nous devons passer par Yangshuo avec le bus pour touristes. Pufff, nous voilà devant la gare de bus qui, encore une fois, se contente d’être une esplanade remplie de bus sans bureau. Et bien nous montrons notre carnet où Fuli est écrit en chinois et nous finissons par trouver. Premières à bord, nous devrons attendre que le bus se remplisse pour partir. Une heure plus tard, il nous dépose sur une grande artère, encore une fois la notion de village ne colle pas avec notre cadre de référence français. La pluie s’intensifie cela signifie que nous rentrons dans le premier restaurant venu pour manger une bonne mixture de pâtes aux légumes et les œufs tomates. Les chinois ont une manière de cuisiner des œufs tomates légumes qui est excellente. La météo ne s’arrange pas mais nous n’allons pas passer la journée ici. Un coup d’œil sur le GPS, la rivière est 2 km plus bas, en route. À mesure que nous approchons les vendeurs de chinoiseries commencent à affluer. Pas de vélos et encore moins de scooters en vue… dès fois que nous ne l’aurions pas constaté, nous ne sommes pas à la bonne saison. Ce sera donc marche à pied. Je repère un petit pont sur la droite qui conduit à un buffle. Un vieux chinois nous court après, il prononce le nom de Yangshuo pas comme nous le prononçons nous mais nous comprenons. Il fait signe que par là pour rejoindre la rive qui mène à Yangshuo il faut nager et avec son doigt il nous indique l’autre côté. Merci, demi tour ; deux chinois sont assis en train d’attendre, ok il doit y avoir un passeur. De l’autre côté nous nous retrouvons dans un village étonnement déserté, un lieu paisible ce qui est rare dans ce pays. Nous envisageons de tourner sur un chemin indiqué par le GPS er là encore deux chinois nous rattrapent en montrant le chemin cimenté sur lequel nous sommes et en expliquant qu’il mène à Yangshuo et que nous devons rester dessus. Ok, ok pas d’aventure nature nous marcherons dessus pendant 10 km. Cette petite escapade à sillonner entre les montagnes karstiques s’avère ultra calme jusqu’à atteindre les abords de Yangshuo. Une fois dans la rue principale nous avons l’impression de changer de monde et pour la première fois on comprend qu’en effet à la belle saison cela doit être infernal de circuler dans les lieux touristiques. Nous avons une chambre super confortable et bien chauffée de quoi calmer les rhumes qui recommencent. Demain c’est exploration en scooter à pétrole comme ils disent !
Belle journée à vous et désolée pour les photos mais je crois que l’absence de soleil va durer jusqu’à notre départ de Chine.

Images liées:

1 thought on “De Xingping à Yangshuo

  1. Merci Isa pour les vidéos et les photos mais quel dommage de ne pas avoir du soleil… Quelle foule sur certaines photos 🙁 et vous avez trouvé un village déserté !!! Ne pas y rester alors, mauvais oeil certainement 😉 !!!
    Bisous, je continue le chemin… 🙂

Comments are closed.