Tuktuk avale 198 km pour Jaffna

Spread the love

Aujourd’hui journée marathon pour tuktuk, tout commence avec le poids de notre petit déjeuner. Nos hôtes ont du oublier qu’hier soir nous avions déjà dîné comme quinze ! Alors tuktuk tousse au démarrage et broute au passage de vitesse mais trouve quand même après quelques demi-tours périlleux l’entrée du site de Mihintalaya. Là il nous laisse aller éliminer le surplus de nourriture et reste sagement stationné devant un bouiboui dont la propriétaire veille sur lui et surtout empêche les singes de visiter nos sacs à dos. C’est parti pour deux heures de crapahute à monter et descendre les 1840 marches tout en restant à l’affût des détails notés dans notre guide. Joli site naturel où les pierres se fondent à merveille dans le paysage. Ce serait le lieu où le roi Devanampiya Tissa rencontra Marina, fils de Ashoda, empereur bouddhiste indien qui le convertit au boudhisme. Depuis Mihintale est considéré comme le point d’entrée du bouddhisme au Sri-Lanka.
Retrouvaille avec tuktuk et surtout sa gardienne qui nous attend pour le rafraîchissement, vu le peu de touristes… (d’ailleurs on se demande pourquoi ils appellent cette période là saison haute), nous faisons encore l’attraction et je suis quitte pour une tournée de cigarettes.
Allez tuktuk direction Jaffna avec l’intention de lui offrir une escale pour la nuit. Mais devant les paysages sans grand intérêt qui bordent la grande route nous décidons de poursuivre. Du coup fini les camions et les bus fous, nous bifurquons sur un axe secondaire. Tuktuk se retrouve à décoller sur une piste rouge de part sa couleur car version ski on pourrait la classer noire ou bleue si on prend en considération les fesses de Martine à l’arrière. Bon il reste plus de 60 km à parcourir et cela semble inconcevable, on attend la prochaine jonction et bonne surprise c’est une belle route qui surgit. Commence alors le plaisir de visiter cette île avec tuktuk. A l’approche de Jaffna l’appareil photo reprend ses couleurs et moi le sourire. Pour ne pas réitérer la soirée d’hier, tuktuk file droit vers un hébergement sans prétention ni charme mais parfait pour le budget. Hop direction un premier tour de ville, rues commerçantes, temples incontournables et le fort dutch. De là j’aperçois le port de pêche alors zou tuktuk encore un effort. Nous assistons à un magnifique coucher de soleil en compagnie de quelques enfants qui nous ont raconté plein de chose en tamoul…. La nuit commence à poindre et j’entends de la musique enfin ne pas entendre signifierait être sourde. Viens Martine on va voir et derrière une sorte de barnum des femmes s’affairent à découper des légumes. Je fais mine de danser et nous voilà invitées à rentrer. Aussitôt deux chaises sont installées à notre intention et deux limonades locales nous sont servies. Hop on nous envoie la fille de la maison qui parle anglais et nous explique qu’il s’agit des préparatifs du mariage de demain. Moins de cinq minutes plus tard nous somme recrutées à l’éminçage comme je ne vois qu’un couteau je missionne Martine. Conviées à la noce demain, nous déclinerons l’invitation pour que tuktuk découvre les îles reliées à Jaffna par ce système de chaussée sur l’eau. A première vue, nous risquons de séjourner plusieurs jours dans ce secteur.

Visite du site de Mihintalaya

Sur la route en approche de Jaffna

Jaffna

Images liées:

1 thought on “Tuktuk avale 198 km pour Jaffna

  1. J’ai mis des commentaires de mon portable mais je crois bien que ça a disparu… 🙁 Et là je ne vais pas recommencer (ça ferait 3 fois !) j’aurais l’impression de radoter ! MDR

Comments are closed.