Kinabatangan la rivière aux surprises

Spread the love

Chouette j’entends les trombes d’eau dans la nuit et du coup ce matin le calme absolu. 5h45, nous prenons le chemin de la rivière et en effet la pluie a été productive cette nuit, la route est inondée. Départ avec les deux nouveaux couples britanniques arrivés hier soir et très sympathiques et les deux australiens. La quiétude qui règne sur la rivière le matin est magique. De nombreux macaques nous régalent de leurs acrobaties quand soudain le peuple debout (traduction de l’orang outang) nous honore de sa présence. C’est un singe qui ne saute pas. Un peu loin pour les photos mais un vrai bonheur d’observer une mère et son petit. Retour à l’hébergement où le petit déjeuner nous attend toujours aussi copieux et en avant pour la grimpette de la colline puisque la météo nous est favorable. Je demande à Kairon si on peut y aller seules et non cette fois ce ne sont pas les crocodiles qui guettent mais les léopards. Je ne le crois qu’à moitié mais nous commencions à peine à gravir la colline avec Martine et Laureen qu’un léopard passait en contrebas. Malgré notre patience et nos efforts pour réussir à l’observer nous n’avons pas revu ses moustaches. Une corde est installée pour nous aider mais comme par hasard une colonie de fourmis l’utilise comme autoroute au passage le plus délicat. Ça va, nos chaussures de compétition en ont vu d’autres. Une vue légèrement dégagée sur la rivière sera notre récompense. Impressionnant de ne voir personne et de savoir qu’une faune intense nous surveille. Et nous voilà de nouveau à table avant de reprendre le bateau pour s’enfoncer cette fois plus loin sur la rivière dans l’espoir de croiser la route des éléphants pygmées avec nos Londoniens. Allez re bain de pieds et c’est parti pour 5h de barque. Et bien ce fut une promenade magique et même pas eu le temps de s’ennuyer. Les éléphants étaient au rendez-vous et ces pygmées ne sont pas petits du tout. Une mère agressive nous a sommé de reculer dare dare ce qui invalidé la séance photographique. Les crocodiles quant à eux ont plongé en direction du bateau ce qui valut une frayeur à Kairon qui a réagi au quart de tour. Je nous croyais en sécurité dans le bateau mais visiblement non. Depuis j’ai vérifié et en effet en 2014 un homme s’est fait happé par un crocodile dans sa barque sous les yeux de sa femme ! Et bien merci Kairon ! Ensuite nous nous sommes régalés devant les macaques, les singes nasiques qui prennent des postures humaines et les surprenants hornbills avec leur corne de vache sur le bec. Bien sûr les martins pêcheurs de couleur vives ont contribué à embellir ce ciel toujours changeant. Nous sommes passés devant le village de Sukau et évidement comme le nôtre on trouve une épicerie, une école et une mosquée. Retour à la guest house à la lampe torche, un nouveau bain de pieds sur la route toujours inondée et petite bière !
Voilà une journée bien chargée qui s’achève et qui marque la fin de notre séjour sur la rivière Kinabatangan.
Demain, changement de décor !
Excellente journée à tous

Images liées:

2 thoughts on “Kinabatangan la rivière aux surprises

  1. Koh Lanta, c’est de la rigolade à côté ! Revenez en entier tout de même….Bizh

  2. Après les bestioles, les crocodiles… J’aime pas plus 🙁
    FAITES ATTENTION A VOUS…
    Bibisessssssssssssssssssssssssss

Comments are closed.