Le temple du ciel Pékin

Spread the love

Mercredi 9 janvier
7h, le réveil d’un voisin de dortoir marque la fin de ma trop courte nuit. Je bouge mon rideau et aperçois la lumière derrière celui de Martine. Un petit coucou par messenger et on décide de rester encore un peu au chaud. Du coup j’en profite pour me rendormir ! 9h sur le pont, les matinaux sont déjà partis et les fêtards dorment encore, du coup les sanitaires sont libres, c’est bien ça. Hop direction à pied vers le temple du ciel, petit déjeuner en chemin avec d’excellents raviolis vapeur au riz. On repasse par mon avenue préférée avec son tramway et ses différentes sculptures de bronze qui relatent des scènes de vie. S’en suit un quartier d’affaires où l’on découvre une ruelle visiblement consacrée à la coiffure. Les mobylettes coiffure sont alignées telle des Food truck et ici le froid ne semble pas atteindre la clientèle. Super ! Et nous voilà face à l’entrée nord du parc du temple du ciel. Encore un bel espace où je me régale à observer les petits personnages, gardiens des toits. Au temple du ciel, la particularité c’est leur couleur qing qui se situe entre le vert et le bleu, avec des teintes grisées.
A l’issue de la visite on avait repérer un marché de perles dans le secteur, on va voir ? Ok en route mais non, notre anglais à encore frappé, il s’agit d’un marché de produits chinois pour étrangers. Bon je craque sur un nouveau téléphone 9 fois moins cher qu’en France, à présent le jeu va consister à lui envoyer un vpn car ici google est interdit ! Regarde, les arbres de l’avenue ont des fleurs, je m’approche et ce sont des tiges de fleurs artificielles qui sont attachées aux branches, top ! Un petit tour dans le métro pour se réchauffer et retour dans notre quartier pour un déjeuner en fin d’après-midi. Pause à l’auberge pour bricoler mon nouveau jouet, une micro sieste dans le salon et départ vers un marché de nuit de nourriture chinoise. Enfin plutôt une expédition avec le nom de celui-ci écrit en chinois. Trop froid pour s’y rendre à pied alors nous empruntons notre premier bus. Tout comme le métro, c’est ultra propre et sécurisé. A bord, le chauffeur, la caissière et un officier de police qui aide les voyageurs. Parfait il va nous indiquer la station où descendre. Ensuite ce sera un jeu de piste de policiers en policiers pour y parvenir. Il s’agit d’une petite ruelle perpendiculaire à l’avenue style champs Élysée chinois. Les grandes enseignes internationales se côtoient et un groupe profite de la diffusion de la musique de chez prada pour pratiquer sa gymnastique. Il est déjà plus de 21h alors pas de sport pour nous mais casse-croûte. Finalement je n’ai pas trop faim alors je fais l’impasse sur les brochette de scorpions et de cocons. Retour par le métro qui nous reconduit à la place Tiananmen, l’arrêt le plus proche de notre guesthouse. J’avale mes anti douleur et anti inflammatoires pour mon lumbago et pas besoin de berceuse pour ce soir, couchée 23h et dodo dans les minutes qui suivent ! Bonne journée à tous
Infos sur les toits :
Dans la Chine ancienne, les tuiles vernissées étaient utilisées exclusivement pour les bâtiments impériaux ou les résidences de nobles. Leur glaçure était jaune, verte, bleue ou noire et était symbolique de l’occupant, de son rang, de son statut social ou de l’usage du bâtiment
Les tuiles jaunes étaient réservées aux toits des palais impériaux
Les vertes pour les personnages importants
Les bleues pour les temples
Une exception pour le toit de la bibliothèque impériale de la cité interdite qui est noir. Les livres peuvent prendre feu et le noir représente l’eau pouvant éteindre le feu.

Images liées:

8 thoughts on “Le temple du ciel Pékin

  1. Hihihi ! Je n’avais pas compris que le coiffeur c’était dehors sur la rue ! Heureusement que vous y êtes allées avant de partir brrr !!! Quand je vois les plats ça donne un peu faim et vu l’ai de Martine c ‘est bien appétissant…
    Tu as toujours ton lumbago Isa ? Et faire des km ne doit pas aider au bon rétablissement non ?
    J’adore les fleurs dans les arbres même si ce sont des fausses, ça met de la couleur !
    Google interdit ? à qui on demande quand on cherche quelque chose alors…. ???
    C’est plein d’histoire votre séjour à Pékin et j’aime beaucoup les scènes de la vie…
    J’espère que vous ne vous gelez pas trop, au moins je vois que tout est sécurisé et que comme ça il y a toujours quelqu’un pour vous mettre sur le bon chemin 🙂 … ici on n’aimerait pas trop… !!!
    Bisous mes Cocottes, bonnes visites prochaines !

  2. Ça donne envie enfin pas les chinois
    Profitez bien et attention à ton dos ma soeur
    Gros bisous à vous deux

    1. Pourtant ils sont top ces pékinois, accueillants et mille fois plus propre que les parisiens! Gros bisous mon lumbago est en voie de disparition aujourd’hui c’est top!

  3. ça me fait un bien fou pendant mon repas de midi au chaud de vous voir si heureuses dans ce froid…Bizh énormes !

    1. T’inquiète on décroche du grand froid, nous sommes déjà dans le train pour 25h !!! Bisous

Comments are closed.