Sogamoso et Nobsa

Spread the love

 

Qu’il est doux de ne rien faire sous le soleil. On profite de ce charmant endroit qu’est notre finca à présent désertée de tous ses occupants pour organiser la suite. Tant pis pour la pluie annoncée depuis que j’ai vu qu’il fait plus de 25°C sur notre prochaine destination. Je viens d’appeler notre contact communiqué par la famillia eco verde et nous sommes donc attendues demain soir. Super ! Il nous reste à savoir quel bus va pouvoir nous y conduire. Direction Sagamoso pour les informations et pour visiter le musée archéologique Muisca (communauté précolombienne). Changement de temps sans prévenir évidemment nous avons oublié nos parapluies. Bon en route pour Nobsa, un petit village à une trentaine de kilomètres d’ici. Nous voilà au pays des ponchos, dommage il est trop tôt dans notre voyage pour s’encombrer. Ici l’ambiance fête de fin d’année perdure avec des décorations hautes en couleurs qui semblent plaire autant aux adultes qu’aux enfants.
Retour à notre finca pour passer notre dernière soirée. Ça y est le ticket de bus est pris. Nous quittons le département de Boyaca pour celui de Santander, on avance.

Point colombiens : que ce soit pour monter dans un bus, pour acheter du pain ou tout autre acte de la vie quotidienne la politesse est de mise. Toujours cordiaux et aimables ce n’est que du plaisir de les observer vivre. Et pour nous touristes à chaque coin de rue quelqu’un est prêt à vous aider.

Point musée : un petit voyage au temps des hommes de Neandertal, une découverte des cultures indigènes dont la réduction des têtes des ennemis. (Taille d’une pomme) Figure ici une collection de petite tête dont les propriétaires avaient visiblement des âges différents. La technique employée est très longue et compliquée. Une chose est certaine c’est qu’ils enlevaient les os crâniens. Une visite du temple du soleil version Muisca dont la disposition et l’ouverture des fenêtres correspond à ce que l’on avait vu pour les incas mais construit en bois. Ce temple a été refait sur les ruines du véritable et en partie à l’identique. Pour ceux qui veulent en savoir plus sur les Muiscas cliquer sur MUISCA 

Point chevaux : nous ne croisons que des chevaux de paso. C’est-à-dire qui marchent à l’amble.

Point nourriture : pas bon pour moi ce style de journée où, à chaque instant, un petit truc à manger semble m’appeler. Il vaut mieux rester sur les chemins de randonnées et encore !

Images liées:

1 thought on “Sogamoso et Nobsa

  1. chouette début de voyage !
    Quel plaisir de te lire à nouveau, Isa !
    Je pense bien à vous. Profitez bien

Comments are closed.