24 nov Bac Ha

Spread the love

24 nov

Un petit coucou sur le blog du cyber, une découverte du marché de Bac Ha et départ pour Ha Giang alors au final pas le temps de réviser les minorités ! Pourtant ce matin nous avons circulé entre Zaio, Foulards, Hmongs, Lo, Hmongs fleuris, Thays, Taïs, …  tout au long des allées du marché. Cette visite fut l’occasion de découvrir des nouveaux légumes et d’observer les ventes d’animaux dont les buffles avec les pesées de cochons, poulets et poissons vivants (parfois cocasse à regarder)! Beaucoup moins drôle pour notre culture, le rayon salon du chiot et du chaton ! Pourtant bien achalandé ! Allez, on roule ! Un bon air de montagne pour effacer ces images et laisser rizières, collines de thé et rivière nous éblouir ! Vraiment, le nord de ce pays est magnifique ! Pause déjeuner dans un village et comme à chaque arrêt Martine et Florence, téléphone en avant, avancent à la recherche d’un réseau Wifi tels des chercheurs d’or avec leur détecteur ! Ce coup ci elles reviendront bredouilles ! Des bonnes pâtes de riz sautées et c’est reparti ! Une halte chez des amis de Jean Paul Tin pour une pause quatre heures ! (découverte du beignet de patate douce, une tuerie ! Aussi bon que les bananes flambées à l’alcool de maïs !) Un petit peu de carambole et en route ! Comme j’ai tendance à me laisser vivre ! je découvre juste que ce soir on dort chez l’habitant en pleine montagne ! Alors forcément le wifi et le cyber ? On oublie !

Suite à nos déboires du début de semaine l’inquiétude règne dans la voiture ! la nuit tombe doucement, nous sommes en approche ! Sous les feux du fourgon, une jeune femme apparait, Tin chauffeur s’arrête et Jean Paul Tin lui laisse une place à bord ! Il s’agit de notre hôtesse qui nous montre le chemin ! L’équipage s’engouffre dans un chemin de montagne, la nuit emporte à présent le décor et c’est sous les projecteurs des phares que nous découvrons une magnifique maison de bois sur pilotis. Accueillies par « rôti » et « steak haché » (un adorable chien et un joyeux luron de chiot qui ne manquera pas plus tard de tenter de dérober les chaussures !) nous nous engageons sur l’escalier conduisant à l’étage d’habitation. Le rez de chaussée étant consacré au rangement des vélos, du bois et divers accessoires. Là, une immense pièce nous dévoile la manière de vivre des vietnamiens ! Nous savions que trois générations vivent sous le même toit mais n’avions pas d’indication sur la répartition des espaces de vie. En fait il s’agit d’une série de poteaux délimitant des surfaces un chouia plus grandes que la dimension des matelas et il suffit de tirer les rideaux pour obtenir son intimité. Nous allons donc partager notre dortoir avec la famille de la maison et nos deux Tin.

Au fond de cette pièce la cuisine fait face au bout d’une passerelle et l’on peut observer nos cuisinières qui s’affairent à nous concocter des petits plats ! (dix différents ! la diète n’est toujours pas au programme !) Un coup d’œil aux sanitaires distribués à côté de la cuisine, impeccables ! Tout est ultra propre ! Nous circulons pieds nus sur la plate forme de vie, les chaussures restant à l’entrée. Il y a de la bière au frais dans la glacière géante, parfait ! Et comme il n’est pas encore tout à fait l’heure de dîner, une petite belote s’organise, juste le temps pour Martine et moi de gagner haut la main ! (je le signale parce que ce n’est pas vrai tous les jours !) Ah le repas ! Nous dégustons tous ensemble soupes, nems, crevettes, maïs frit, salades… et bien sûr trinquons à l’alcool de riz ! Après cette excellente soirée à discuter, jouer aux cartes et avec les chiens, le moment du coucher approche ! Notre hôtesse nous installe à tous une moustiquaire (en même temps ils doivent être transparents je n’en ai pas vus)! Maman s’apprête à passer sa première nuit, par terre et sous une moustiquaire, avec beaucoup de plaisir vu la sérénité de l’endroit ! Là, il est minuit, je viens d’enlever mes écouteurs ! Pour l’instant tout va bien les ronflements s’annoncent discrets (en même temps mon rhume et moi on ne dort pas !)! Seules les clochettes des buffles insomniaques bercent la nuit. Bon il faut dormir car demain départ à 8h et la course à la salle de bain va être sportive !   Bonne nuit à tous, à demain !

Images liées:

2 thoughts on “24 nov Bac Ha

Comments are closed.