Arrivées à Shanghai

Spread the love

Nous quittons l’hôtel en style Uber que notre gentille hôtesse d’accueil nous a commandé. Arrivées au niveau de l’autoroute, notre chauffeur ralentit et emprunte la petite route qui la longe. Il reste 15km à parcourir, nous ne dépassons pas les 30 km/h, l’avion est dans une heure, je m’interroge : cela a-t-il été judicieux de prendre un petit déjeuner avant de partir ou/et de choisir un taxi plus économique ? Je lui fais signe que l’heure tourne… à présent nous risquons l’accrochage à chaque virage où il est impossible de rouler à deux véhicules, j’ai le sentiment que cette belle ville de Guilin ne veut pas nous lâcher ! Enfin la partie payante prend fin et nous regagnons la voie rapide. Ouf, enregistrement des valises, passage des contrôles et directement dans l’avion ; au moins nous n’aurons pas attendu. L’avion décolle avec 15 minutes d’avance et deux heures plus tard nous atterrissons. Shanghai nous voilà, nous sommes prêtes pour un bain de foule comme dans certains halls de gare que nous avons côtoyés. Et bien, non, personne, c’est surprenant. Pour rejoindre la station de métro de l’aéroport nous avons traversé plusieurs terminaux avec un peu de monde mais franchement c’est calme. Nous prenons le métro avec le même système de filtrage que partout, et c’est la même ligne (avec juste un changement de quai) qui nous conduit à notre arrêt East Nanjing Road. Nous sortons sur la rue piétonne qui fut un des centres commerciaux des britanniques après la guerre de l’opium du 19ème siècle. Et aujourd’hui, avec ses 6 kilomètres, c’est le quartier commerçant le plus long au monde. Nous n’avons pas fini de passer devant ses vitrines ! Il n’est que 15h30, des piétons occupent l’espace mais modérément. De toute manière nous la quittons de suite pour emprunter une rue perpendiculaire qui mène à la rivière Suzhou. Ah, je revis en voyant défiler les petits bouisbouis qui regorgent de bonnes choses à manger à des prix abordables. Très rapidement nous faisons face à l’immeuble de 27 étages qui abrite, au 6ème, notre auberge de jeunesse. Ascenseur ultra rapide et nous prenons possession de notre petite chambre toute simple avec salle de bains privative et une petite table équipée d’une bouilloire ; pour le petit déjeuner, c’est parfait. Une grande terrasse bien aménagée que nous ne fréquenterons sûrement pas beaucoup car l’hiver est toujours là mais également une partie couverte que nous testons directement, blotties dans les canapés en cuir, avec une petite bière. Et comme notre chambre donne dessus, cela va devenir notre annexe. Comme de bonnes touristes que nous sommes, nous consacrons notre première sortie à rendre visite au Bund. Nous faisons le choix de suivre la rivière Suzhou qui se jette dans la rivière Huangpu bordée d’un côté par le Bund et de l’autre le Pudong et sans se tromper de sens, cette fois… Excellent choix d’itinéraire de Martine car d’une part c’est très beau et d’autre part, hormis un monsieur avec son chien et un chat qui nous a suivi, personne à l’horizon enfin jusqu’au Bund. Ensuite, oui les autres touristes sont là !
En bref, pour ceux qui ne connaissent pas le Bund terme anglo-indien qui signifie « quai sur rive boueuse » suite à un affaissement de la rive en 1920 ayant entraîné d’énormes coulées de boue. C’est aujourd’hui un célèbre boulevard de Shanghai qui témoigne de son passé colonial. Sur l’autre rive, à la nuit tombante le quartier d’affaires, le Pudong nous éblouit avec ses lumières changeantes au grė des messages publicitaires qu’il diffuse. Ce mélange d’époques se révèle ici comme magique. Dans les jours qui viennent, nous explorerons plus en détail un certain nombre d’édifices qui, paraît-il, renferment de splendides halls. Retour vers notre auberge en mode plus ralenti par les badauds et peut-être aussi les locaux qui arpentent notre rue piétonne. Pour clore la journée, un bon dîner avec du canard à la sauce soja, ok ce n’était pas à la bière mais ma foi c’était très bon. Retour à l’hébergement après ce petit tour de quartier qui me réconcilie avec la ville. Moi qui craignais ces quelques jours à passer à Shanghai, je crois que finalement je vais oublier plus facilement que je ne le pensais mes montagnes annulées.
Belle journée à vous

Point matériel, l’écran de mon nouveau téléphone n’a pas résisté à sa chute et mon appareil photo ne se remet pas de sa sortie humide malgré son pochon plastique ! Bon et bien j’ai piqué celui de Martine. C’est moins performant mais …

 

Images liées:

1 thought on “Arrivées à Shanghai

  1. Hihihi !!! l’avion décolle avec un quart d’heure d’avance 😉 … ici ça sera de retard !
    C’est vrai que sur la vidéo on ne voit pas beaucoup de monde ! Ils sont passés où tous ???
    J’aurai bien aimé voir votre chambre avec sa terrasse et ta coiffure aussi Isa !
    Vous avez encore de quoi faire à tout visiter ce qui est intéressant !
    Martine vérifie si tu as ton passeport…. 🙂 Bisous mes Cocottes

Comments are closed.